Les lois suédoises

​​​Les droits et les libertés des personnes en Suède sont protégés principalement par trois lois fondamentales : la constitution, la loi sur la liberté de la presse et la loi fondamentale sur la liberté d'expression. La constitution établit que le pouvoir public doit être exercé dans le respect de l'égalité entre toutes les personnes et pour la liberté et la dignité de chaque personne particulière.

Les tribunaux de Suède

Le Parlement suédois, le Riksdag, dirige les tribunaux à l'aide des lois. Mais les tribunaux sont neutres et indépendants du Parlement, du gouvernement et des autres autorités suédoises.

Toute personne accusée d'infraction a le droit de faire examiner son affaire par un tribunal. Toute personne doit être considérée comme innocente tant que le tribunal n'en a pas décidé autrement.

Voici comment les infractions sont traitées par la police et le tribunal

Une infraction est commise lorsque quelqu'un fait quelque chose de puni par la loi. Si vous êtes victime d'une infraction, vous devez porter plainte à la police.

La police fait une enquête sur ce qui s'est passé. La police peut, par exemple, effectuer un interrogatoire, inspecter les lieux de l'infraction et faire une enquête technique. Ces mesures constituent l'enquête préliminaire.

La police ou le ministère public peuvent décider de clore une enquête préliminaire, c'est-à-dire de l'interrompre. Cela, par exemple, si les preuves sont insuffisantes.

Si l'enquête préliminaire se poursuit, le ministère public peut décider d'inculper une personne pour l'infraction. Cela signifie qu'un procès aura lieu au tribunal.

La tâche du tribunal est de voir si le ministère public peut prouver que la personne inculpée a vraiment commis l'infraction comme le ministère public l'affirme.

La responsabilité parentale

La loi suédoise (le code des parents) précise que les enfants ont droit aux soins et à la sollicitude, à la sécurité et à une bonne éducation. En Suède, il est interdit d'utiliser des violences physiques ou morales dans l'éducation des enfants. Les violences physiques, ce sont toutes formes de violences sur le corps. Les violences morales, ce sont toutes les manières de menacer, de faire peur, de contrôler et d'humilier une autre personne. Cette loi contre les châtiments corporels aux enfants existe en Suède depuis 1979.​ ​

Informationsverige.se est le portail commun d’information sociétale des préfectures destiné aux nouveaux arrivants
© Copyright 2016 Préfecture du département de Västra Götaland

Nous utilisons les cookies pour vous donner une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur les cookies