Quand une personne décède

Mourir s'appelle aussi décéder. Quand une personne décède chez elle il faut contacter le personnel médical. Parfois ils viennent chercher le corps qui est conduit à l'hôpital où un médecin est responsable de l'acte de décès. Les personnes qui ont des besoins particuliers, par exemple des habitudes religieuses, doivent en parler avec le personnel médical.

Les proches peuvent ensuite prendre contact avec un pasteur, un curé, un rabbin, un imam ou un autre représenant religieux. Ils peuvent ensuite planifier les obsèques en coopération avec le représentat tout en respectant les désirs spécifiques religieux. Il peut aussi être bon de parler avec l'administration du cimetière et une entreprise de pompes funèbres qui peuvent apporter une aide pratique.

Photo: Colourbox 

Enterrement

Quand quelqu’un meurt en Suède et doit être inhumé, les parents et les amis proches du défunt assistent généralement aux funérailles. Il est d’usage de respecter les dernières volontés du défunt quant au déroulement des obsèques. Les souhaits du défunt peuvent avoir été rédigés dans un testament ou avoir été exprimés oralement. Les obsèques peuvent avoir lieu de manières différentes, selon les religions.

En Suède les obsèques ont souvent lieu dans une église ou une chapelle. L’Église suédoise est responsable des lieux de sépulture en Suède, sauf à Stockholm et à Tranås où la commune est responsable. Cela n'est pas dépendant de la religion à laquelle appartenait le défunt.

Les proches du défunt peuvent l'administrateur d'obsèques de la commune. L'adminstrateur d'obsèques est une personne qui est désignée par la préfecture et travaille dans le sens des intérêts du défunt et des désirs des proches. L'administrateur d'obsèques doit veiller à ce que les membres de l'Église suédoise soient enterrés d'une manière qui leur convient. Pour entrer en contact avec l'adminstrateur des obsèques les proches peuvent se tourner vers la commune, la préfecture ou leur assemblée religieuse.

Il n'existe pas de règles sur la manière dont doit être organisées des obsèques. Mais il existe des règles disant que le corps doit se trouver dans un cercueil. Il y a aussi des règles sur la manière dont doit avoir lieu une crémation et la manière dont les cendres doivent être mises en terre. La crémation signifie que la personne décédée doit être mise dans un four crématoire avec le cercueil. C'est là que le cercueil et le corps sont brûlés et ensuite mis dans une urne. L'urne doit en général ensuite être enterrée à l'endroit de la tombe. La cendre peut également être dissipée dans un endroit spécifique du cimetière, un mémorial. Si on veut dissiper les cendres, par exemple en mer, les proches doivent en demander l'autorisation à la préfecture.

Vous trouverez des informations sur les cimetières de l’endroit où vous vivez sur le site Internet de l’Église suédoise: www.svenskakyrkan.se

Si il existe de souhaits selon lesquels le corps doit être enterré à l'étranger une entreprise de pompes funèbres peut, contre une certaine somme, aider à transporter le corps à l'étranger.

En Suède, il faut en général une à deux semaines entre le moment du décès et de l'enterrement. On peut généralement enterrer la personne décédée aussi vite que possible après le décès, si les proches le souhaitent. Par contre la loi suédoise exige qu'il faut que le corps passe par la crémation ou soit enseveli au plus tard un mois après le décès.

Avoir un cercueil ouvert au moment des obsèques est peu courant en Suède, mais aucune règle formelle ne l'interdit vriament.

Tout le monde en Suède paye des frais d'enterrement à travers les impôts. Ces frais donnent droit à l'utilisation d'un local pour les obsèques, par exemple une chapelle. Ces frais donnent aussi droit au transport du cercueil, du local jusqu'à la tombe.

Environ 83% des gens qui décèdent en Suède veulent que leur cérémonie ait lieu à l'église. Le pasteur tient alors une messe de funérailles. Pour avoir droit à une messe de funérailles on doit être membre de l'Église suédoise. Les obsèques religieuses sont gratuites pour les membres de l'Église suédoise. Des obsèques religieuses peuvent aussi avoir lieu dans une église libre, catholique ou orthodoxe.

Des obsèques religieuses peuvent aussi avoir lieu dans une église libre, catholique ou orthodoxe. En conséquence, les obsèques civiles ne se déroulent pas à l’église. Elles peuvent avoir lieu dans une chapelle, un jardin ou à l’extérieur, dans la nature. Un maître de cérémonie civil assure la cérémonie.

 

​< Revenir à la page précédente

Aller à la page suivante >

Revenir au menu

Informationsverige.se est le portail commun d’information sociétale des préfectures destiné aux nouveaux arrivants
© Copyright 2016 Préfecture du département de Västra Götaland

Nous utilisons les cookies pour vous donner une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur les cookies