La Suède pendant le 20ème siècle

L'institution de la démocratie

Au début du 20ème siècle, les gens ont continué à quitter les campagnes pour aller s'installer dans les villes. Il y avait de moins en moins de paysans et de plus en plus d'ouvriers. De plus en plus de gens voulaient avoir le droit de voter dans les élections. En 1907, le droit de vote a été accordé à tous les hommes de plus de 24 ans. Ce n'est qu'en 1919 que le parlement a décidé d'accorder également le droit de vote aux femmes. À la fin du XIXème  siècle, des travailleurs se sont regroupés pour fonder de grandes organisations syndicales. Celles-ci voulaient améliorer les conditions de travail et augmenter les salaires des ouvriers. Elles y réussissaient parfois. Pour protester contre des conditions de travail injustes, il arrivait que les travailleurs refusent de travailler. C'est ce qu'on appelle faire la grève. Durant la grande grève de 1909, 300 000 travailleurs ont fait grève. Cela a été un évènement important pour le développement du droit du travail et de la démocratie.

La première guerre mondiale et l'entre-deux-guerres

En 1914, au moment où la première guerre mondiale a éclaté, les pays nordiques ont signé un accord pour rester neutres et ne pas prendre parti dans la guerre. La première guerre mondiale a duré de 1914 à 1918.

En 1922, le premier institut au monde consacré à l'eugénisme a été créé en Suède La mission de l'institut était d'étudier les différences entre les gens. Il a été baptisé Institut de biologie raciale de l'état. L'Institut a contribué à l'adoption en 1934 d'une loi sur la stérilisation. Des milliers de personnes considérées comme inférieures ont ainsi été stérilisées contre leur gré. Avec l'émergence du nazisme en Allemagne, la biologie raciale a fait l'objet de plus en plus de critiques. L'idée selon laquelle les êtres humains ont des valeurs différentes en fonction de leur origine s'est progressivement répandue pendant l'entre deux guerres avec des conséquences politiques et humanitaires terribles dans toute l'Europe. Pour en savoir plus consultez le site www.levandehistoria.se.

En 1931, la grande dépression a frappé la Suède. Elle avait commencé en 1929 par une crise boursière à New York aux États-Unis pour se propager ensuite dans le monde entier. La crise a provoqué du chômage, des grèves et des manifestations. C'est pendant cette période que les Suédois ont obtenu un meilleur système d'assurance chômage, les congés payés et de meilleures pensions de retraite.

Pendant les années 1930 la vie devint plus facile pour les femmes ainsi que pour les enfants. Les femmes qui avaient des enfants recevèrent de soins médicaux et plus d'argent. Cela parce que le gouvernement suédois voulait que naissent plus d'enfants dans le pays. On ne demande plus aux femmes de rien payer lorsque celles-cis accouchèrent à l'hôpital. L'état fit également construire des centres de soins médicaux pour enfants et de meilleurs logements pour les familles et les enfants. Il fut interdit aux employeurs de congédier les femmes enceintes.

Unité entre les partenaires sociaux

De grands changements sont aussi apparus sur le marché du travail. Du début du XXème siècle jusqu'aux années 1930, il était courant qu'un employeur et des employés se retrouvaient en conflit au sujet des salaires, des horaires de travail et des conditions de travail. Mais en 1938 le syndicat des travailleurs (LO) et la fédération patronale des employeurs (SAF) se sont mis d'accord sur un mode de coopération et signé ce que l'on appelle l'Accord de Saltsjöbaden. L'adoption de cet esprit de coopération entre employeurs et salariés a été d'une grande importance pour le développement de l'économie suédoise.

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale commença en 1939. Pendant la guerre, Hitler et les nazis exécutent plus de cinq millions de Juifs et des centaines de milliers de Roms, de communistes, d'homosexuels et de personnes avec des déficiences. Au moment où éclata la seconde guerre mondiale, la Suède signa un accord stipulant que le pays prendrait une position neutre et ne prendrait pas partie dans la guerre. La Suède apportait de l'aide aux réfugiés venus de Danemark, de Norvège et des pays Baltes. La Suède accueillit 7500 juifs allemands qui sans cela aurait été envoyés en Allemagne.

La Suède a été critiquée pendant et après la guerre pour n'être pas restée totalement neutre et notamment pour avoir autorisé les nazis à transporter des soldats et des armes à travers son territoire.

Après la deuxième guerre mondiale de nombreux pays s'allièrent pour créer l'organisation des Nations Unies, l'ONU afin d'éviter qu'éclate une nouvelle guerre mondiale.

L'Europe après la seconde guerre mondiale

Après la seconde guerre mondiale l'Europe fut divisée en deux parties, l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest. L'Europe de l'Est se retrouva sous contrôle communiste où l'Union Soviétique eut la majeure partie du contrôle.

L'Europe de l'Ouest et les États-Unis ont  créé l'OTAN, une organisation militaire destinée à défendre l'Europe de l'Ouest contre le communisme. Cette situation de conflit et de menaces entre l’Est et l’Ouest a reçu le nom de guerre froide.

En 1961, le Mur de Berlin a été construit en Allemagne pour empêcher les gens de quitter l'Allemagne de l'Est qui pendant la guerre froide était une dictature communiste dans laquelle il était interdit aux habitants de quitter le pays. Avant la construction du Mur beaucoup de gens ont quitté Berlin Est pour aller vivre à Berlin Ouest. Le Mur de Berlin est un symbole de la séparation de l'Europe durant la guerre froide. Cette séparation a persisté jusqu'en 1989 lorsque le Mur a été détruit. C'est la chute du Mur de Berlin.

Le mur de Berlin
Photo: Colourbox 

La Suède entre 1960 et l'an 2000

Pendant les années 1960, la Suède bénéficia d'une économie florissante. La prise en charge des enfants, les soins médicaux et l'aide aux personnes âgées fut améliorée. Les salariés se virent accorder quatre semaines de congés. La Suède devint un pays moderne capable d'offrir une vie agréable à ses citoyens. On y trouvait sécurité et nourriture, logement et travail. Cette sécurité sociale est généralement appelée le modèle social suédois ou encore l'État providence suédois. En 1974, une nouvelle loi vit le jour, stipulant que la totalité de l'autorité publique doit émaner du peuple. Le roi demeurait le chef souverain, le chef de l'état, mais le travail politique devait être intégralement effectué par le Gouvernement et le Parlement.

Carl XVI Gustaf est le premier roi suédois qui a été intronisé après la nouvelle loi. En 1980, la loi a été de nouveau modifiée afin qu'une femme puisse aussi accéder au trône. Cela signifie que la princesse Victoria est devenue l'héritière de la couronne à la place de son frère cadet, le prince Carl Philip.

En 1979, le prix du pétrole a augmenté. La décision a été prise par les pays de l'OPEP (Organisation des Pays exportateurs de Pétrole). Le pétrole étant plus cher, une crise économique a éclaté dans les pays occidentaux.

En 1986 le premier ministre suédois Olof Palme fut assassiné. On ne sait à ce jour qui était l'assassin.

Le début des années 1990 fut une période agitée en Europe. La Suède se trouva dans une crise bancaire et économique. Beaucoup de gens perdirent leur travail. De nombreuses entreprises cessèrent leur activité. Les finances de l’État se dégradent.

En 1994, le peuple suédois décida par référendum que le peuple suédois devait rejoindre l'Union européenne, l'UE.

Le ministre des affaires étrangères Anna Lind a été assassinée en 2003. Son assassin a été condamné à la prison à perpétuité.

L'an 2000 est l'année de l'éclatement de la bulle Internet. De nombreuses entreprises du secteur des technologies de l'information ont fait faillite du fait d'une spéculation extrême, ce qui précipita à son tour un krach boursier.

Vers l'an 2000 la bulle Internet éclata à cause d'une spéculation frénétique, provoquant la faillite de nombreuses sociétés dans les nouvelles technologies ce qui précipita à son tour une chute boursière.

Autour de l'année 2008 une crise économique surgit en raison d'un marché immobilier surévalué et surendetté aux États-Unis. Cette crise économique amena plusieurs pays au bord de la faillite (l'Islande, la Gréce, l'Espagne). Nous en ressentons encore les effets (2017).

L'année 2010 s'est caractérisée par une crise de la dette en Europe, laquelle se poursuit encore aujourd'hui. Dans de nombreux pays de l'UE, les dépenses excèdent les recettes et la crise s'est propagée à plusieurs pays d'Europe.

 

< Revenir à la page précédente

Aller à la page suivante >

Revenir au menu

Informationsverige.se est le portail commun d’information sociétale des préfectures destiné aux nouveaux arrivants
© Copyright 2016 Préfecture du département de Västra Götaland

Nous utilisons les cookies pour vous donner une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur les cookies