Travailler pendant le traitement de votre demande d'asile

Dernière mise à jour : le 26-3-2018

Pour travailler en Suède, vous avez besoin d'un permis de travail. Si vous êtes demandeur d'asile, vous pouvez, à la place, avoir une exemption à cette obligation, ce qu'on appelle une AT-UND. La mention AT-UND est la preuve que vous n'avez pas besoin d'un permis de travail pour travailler en Suède.

Vous pouvez obtenir une AT-UND auprès l'Office national suédois des migrations si vous :

  • Pouvez présenter un document d'identité acceptable ou, de toute autre manière, prouver qui vous êtes.
  • Avez demandé l'asile en Suède.
  • N'avez pas déjà reçu de réponse négative à une demande d'asile antérieure.

Si vous remplissez ces conditions, vous recevrez une carte LMA où il sera mentionné que vous bénéficiez d'une AT-UND.

Payer des impôts quand vous travaillez

Vous devez payer des impôts sur votre salaire quand vous travaillez. Votre employeur doit payer des cotisations sociales. On parle alors de travail déclaré ou blanc.

Il y a de nombreux avantages à travailler "au blanc". Cela vous donne notamment droit à :

  • Une attestation de travail.
  • Des références.
  • Des congés.
  • Un congé parental payé.
  • Être assuré.
  • Des points de retraite.
  • Être payé quand vous êtes malade.
  • Être payé quand vous devez rester à la maison si votre enfant est malade.

 

Avoir un travail non déclaré, c'est-à-dire travailler sans payer d'impôts, est souvent appelé "travailler au noir". Travailler au noir est illégal. Cela peut être puni d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux ans.