Vous qui avez fui la guerre en Ukraine

Dernière mise à jour : 18/1-2023

Nous avons regroupé ici les informations concernant les personnes qui ont fui la guerre en Ukraine. Plusieurs parties du site seront d’ici peu traduites en ukrainien.

Si vous arrivez en Suède en provenance d’Ukraine, vous pouvez rester jusqu’à 90 jours sans visa si vous avez un passeport biométrique. Pour que vous puissiez travailler et que votre enfant puisse aller à l’école, vous devez déposer une demande de permis de séjour auprès de l’Office national suédois des migrations (Migrationsverket).

La durée de validité de la directive sur la protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées a été prolongée

La durée de validité de la directive sur la protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées a été prolongée jusqu’au 4 mars 2024. Cela signifie que toute personne concernée par la directive sur la protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées pourra obtenir une prolongation de son permis de séjour en Suède.

Vous devez demander la prolongation de votre permis de séjour auprès de l’Office national suédois des migrations.

Demande de protection temporaire dans le cadre de la directive européenne

Si vous avez fui la guerre en Ukraine, vous pouvez en effet avoir droit à un permis de séjour vous accordant une protection temporaire en Suède dans le cadre de la directive qui est activée par l’UE en cas d’afflux massif de réfugiés.

Sur le site de l’Office national suédois des migrations, vous trouverez des informations précisant quelles sont les personnes qui sont habilitées à demander un permis de séjour temporaire en vertu de cette directive. Les démarches à effectuer pour déposer votre demande y sont également détaillées ainsi que ce qui se passe une fois que la décision est prise.

Si vous avez obtenu un permis de séjour en vertu de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire

La directive sur l’octroi d’une protection temporaire donne droit à :

  • un hébergement par l’intermédiaire de l’Office national suédois des migrations (vous ne pouvez pas choisir le lieu)
  • des soins médicaux qui ne peuvent pas attendre
  • une aide économique limitée
  • une place à l’école pour les enfants
  • à la possibilité de travailler en Suède.

L’hébergement en Suède

Vous pouvez essayer de trouver une solution d’hébergement par vos propres moyens ou demander l’aide de l’Office national suédois des migrations. Si vous trouvez un logement par vos propres moyens, vous devez alors entièrement en assumer le coût par vous-même. N’oubliez pas de communiquer votre adresse à l’Office national suédois des migrations si vous avez trouvé un logement par vos propres moyens.

L’Office national suédois des migrations tient à votre disposition une liste de quartiers considérés en difficulté sur le plan économique et social. Si vous choisissez de vous installer dans un des quartiers listés, vous pouvez perdre votre droit à l’aide économique de l’Office national suédois des migrations. Sur le site de l’Office national suédois des migrations, vous pouvez voir si l’adresse à laquelle vous souhaitez vous installer est située dans un quartier listé et donc susceptible d’affecter votre droit à recevoir une aide économique de la part de l’Office national suédois des migrations.

Les communes de Suède

Toutes les personnes qui vivent en Suède, vivent dans une commune. Une commune peut être une ville, une agglomération ou un regroupement de plusieurs localités. Il y a 290 communes en Suède.

Sur Informationsverige.se, vous trouverez des informations sur toutes les communes de Suède. Vous pouvez y apprendre ce que les différentes communes ont à offrir en termes, par exemple, d’école, de travail et de logement.

Numéro d’identification provisoire

Si vous avez un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées, vous ne serez pas enregistré(e) comme étant domicilié(e) en Suède de manière permanente et vous ne pourrez donc pas avoir un numéro d’identité personnel suédois. Vous recevrez par contre un numéro d’identification provisoire si vous avez présenté des documents d’identité dans le cadre de votre demande de permis de séjour.

Un numéro d’identification provisoire est un numéro d’identité personnel qui facilite, par exemple, les contacts avec les autorités, la signature d’un contrat de travail ou l’ouverture d’un compte bancaire.

L’Office national suédois des migrations transmet toujours une demande de numéro d’identification provisoire pour les personnes qui ont présenté des documents d’identité et qui ont obtenu un permis de séjour en vertu de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées. C’est l’Agence suédoise des impôts (Skatteverket) qui attribue les numéros d’identification provisoire.

Centres de service public

Dans les centres de service public (servicekontor), vous pouvez trouver de l’aide et des informations auprès de différentes autorités et administrations publiques, telles que l’Agence suédoise des impôts, Arbetsförmedlingen (l’Agence suédoise de l’emploi) et l’Agence suédoise de la sécurité sociale. Le personnel de ces centres peut notamment vous aider à utiliser les services en ligne, remplir des formulaires, remettre des demandes et vous fournir des informations sur l’évolution d’un dossier en cours vous concernant.

Dans les centres les plus importants, il y a souvent des personnes qui peuvent vous aider dans d’autres langues que le suédois.

Si vous avez un animal de compagnie

Si, en venant d’Ukraine, vous avez avec vous un chien, un chat ou tout autre animal de compagnie, vous devez le signaler au personnel des douanes ou à un vétérinaire au moment de votre entrée sur le territoire suédois. Si votre animal venant d’Ukraine n’a pas été examiné à la frontière, vous devez contacter un vétérinaire dès que possible. Le vétérinaire examine l’animal et vérifie les documents existants.

Faites en sorte que votre animal n’entre pas en contact ni avec d’autres animaux, ni avec des êtres humains avant d’avoir été examiné par un vétérinaire. Cela est important puisque l’Ukraine connaît chaque année plusieurs cas de rage alors que cette maladie est éradiquée en Suède. Le but est donc d’empêcher l’entrée de la rage en Suède.

Si vous avez besoin de soins médicaux

Les adultes qui ont un permis de séjour en vertu de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire, ont droit aux soins médicaux d’urgence, aux soins dentaires d’urgence et à toute forme de soin qui ne peut pas attendre. Ce sont les personnels de santé qui jugent si tels ou tels soins peuvent attendre ou non. Vous avez également droit aux soins médicaux liés à un accouchement ou à un avortement, à des conseils gratuits en matière de contraception, à un suivi médical pré- et postnatal et aux soins médicaux prévus par la loi sur la lutte contre les maladies transmissibles (dispositions légales pour prévenir la propagation des maladies infectieuses). Pour avoir accès à ces soins, vous devez d’abord vous faire enregistrer auprès de l’Office national suédois des migrations. Cette nécessité d’enregistrement préalable s’applique à tous, enfants comme adultes. À cette occasion, il vous sera également proposé d’effectuer un examen de santé.

Si vous tombez malade, si vous vous blessez ou si vous allez mal sur le plan psychique, vous devez contacter un centre de santé (vårdcentral). Si vous n’êtes pas sûr(e) de la nécessité de voir un médecin, vous pouvez d’abord appeler le service de conseil médical en ligne, 1177 Vårdguiden. Le numéro de téléphone à composer est le +46(0)771 1177 00. Si c’est une urgence ou si une vie est en danger, composez le 112.

Vaccination contre la COVID-19

En Suède, toute personne âgée de 18 ans ou plus peut se faire vacciner contre la COVID-19. La vaccination contre la COVID-19 est gratuite et facultative.

Un service d’écoute et de soutien psychologique pour vous qui avez fui la guerre

La Refugee Line offre un soutien aux personnes qui sont venues en Suède pour fuir une guerre, un conflit ou une catastrophe. Vous pouvez appeler pour parler de ce que vous ressentez et obtenir un soutien qui vous permette de vous sentir mieux. Vous pouvez vous exprimer en anglais, en russe ou en ukrainien.

Si votre enfant a besoin de soins

Les enfants et les adolescents de moins de 18 ans qui sont venus se réfugier en Suède ont droit aux mêmes soins médicaux et dentaires que les autres enfants qui vivent ici. Les soins de santé sont généralement gratuits pour les enfants, mais il peut y avoir des différences d’une région à l’autre.

Les enfants ont également le droit à la vaccination contre les maladies infectieuses infantiles courantes.

Aide économique

Si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez demander une aide économique à l’Office national suédois des migrations. L’argent que vous recevez de l’Office national suédois des migrations doit couvrir vos coûts en matière d’alimentation, de vêtements et de dépenses personnelles.

Vous pouvez demander cette aide économique en vous rendant dans un bureau de l’Office national suédois des migrations ou en remplissant un formulaire de demande que vous envoyez par la poste.

Compte bancaire

Si vous avez obtenu un permis de séjour en application de la directive européenne sur la protection temporaire pour les réfugiés, vous avez le droit d’ouvrir un compte dans une banque suédoise. Pour devenir client(e) d’une banque suédoise, vous devez être en mesure de vous identifier et de répondre à des questions sur les raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un compte bancaire.

École maternelle et scolarité des enfants

Les enfants et les adolescents qui ont obtenu un permis de séjour leur accordant une protection temporaire ont le droit d’être scolarisés. L’école est gratuite. Prenez contact avec l’administration municipale de votre commune de résidence pour lui faire part de votre souhait de scolariser vos enfants.

Les enfants et les adolescents qui ont obtenu un permis de séjour leur accordant une protection temporaire ne sont pas tenus d’aller dans une école suédoise. Dans leur cas, la scolarité n’est pas obligatoire. En revanche, s’ils choisissent de le faire, ils ont une obligation de présence. Si un élève s’absente souvent ou longtemps de l’école, le directeur est tenu d’examiner les raisons de ces absences, même s’il s’agit d’un élève pour lequel la scolarité n’est pas obligatoire.

Travailler en Suède

Sur le site de l'agence nationale suédoise pour l'emploi, Arbetsförmedlingen, vous trouverez des informations sur les règles en vigueur si vous recherchez un travail en Suède.

Si vous trouvez un emploi, vous devez vous enregistrer auprès de l’Agence suédoise des impôts (Skatteverket) pour payer vos impôts.

Si vous trouvez un emploi, l’employeur et vous devez signer un contrat de travail précisant le salaire que vous recevrez. Si vous trouvez un emploi, vous devez en informer l’Office national suédois des migrations.

Si vous avez obtenu un permis de séjour en vertu de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire et si vous avez trouvé un travail, vous pouvez avoir droit à des indemnités de maladie si vous tombez malade et ne pouvez pas travailler. Vous devez alors déposer une demande d’indemnités de maladie auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale.

Les formations pour adultes

Si vous avez plus de 18 ans et si vous avez obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire, vous n’avez pas accès aux cours de suédois pour étrangers (SFI), ni à la Formation pour adultes communale. En revanche, de nombreuses universités populaires (folkhögskolor) et fédérations d’éducation populaire (studieförbund) proposent des cours de suédois aux personnes qui viennent d’Ukraine.

Suédois dès le premier jour

Si vous avez obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire, vous avez le droit de suivre un cours intitulé « Suédois dès le premier jour ». Ce cours vous permettra d’apprendre le suédois. Il vous permettra également d’apprendre à connaître la société suédoise. Ce cours est disponible dans différents endroits en Suède et en ligne.

Ce sont les universités populaires et les fédérations d’éducation populaire qui offrent ces cours. La participation à ce cours est gratuite.

"Lära svenska" – digitalt språkpaket

På Informationsverige.se finns det digitala språkpaketet "Lära svenska". Där kan du träna svenska på egen hand. Det finns övningar och filmer. Det är gratis och enkelt att använda.

Introduction à la société suédoise pour vous qui avez fui l’Ukraine

L’Office national suédois des migrations organise un cours en ligne d’introduction à la société suédoise pour toutes celles et ceux qui ont obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire.

Pour pouvoir participer au cours d’introduction à la société suédoise, vous devez avoir accès à Internet. Vous recevrez une lettre contenant un lien vers le site du cours d’introduction à la société suédoise.

Cette lettre et ce lien sont envoyés à toutes les personnes âgées de 15 ans ou plus qui ont obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire. Si vous n’avez pas reçu cette lettre, contactez le service d’accueil de l’Office national suédois des migrations.

Étudier à l’université ou dans une école supérieure

Un permis de séjour obtenu en vertu de la directive sur la protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées, autorise à présenter une demande d’inscription dans une université ou une école supérieure en Suède. Vous n’avez à payer aucun frais d’inscription, ni aucun frais de scolarité. Vous n’êtes, en revanche, pas éligible aux aides financières aux études de la Commission centrale suédoise de soutien économique aux études (CSN). Pour étudier dans le cadre de l’enseignement supérieur en Suède, vous devez remplir les conditions d’admissibilité requises.

La demande d’inscription à des cours et des programmes se fait sur le site Universityadmissions.se. Sur Universityadmissions.se, vous pourrez également en apprendre davantage sur les conditions d’admissibilité requises pour différents cours et programmes.

Si vous avez un diplôme étranger

Si vous avez fait des études dans un pays étranger, vous pouvez faire évaluer votre formation pour savoir à quoi elle correspond en Suède. Cela peut vous aider si vous souhaitez chercher du travail ou étudier en Suède. C’est le Conseil national des universités et établissements d’enseignement supérieur qui procède à cette évaluation.

Si vous avez une déficience fonctionnelle

Une déficience fonctionnelle est une diminution des capacités fonctionnelles physiques, psychiques ou intellectuelles.

Si vous avez une déficience fonctionnelle qui rend la communication avec autrui difficile lors de vos contacts avec, par exemple, l’Office national suédois des migrations ou d’autres autorités publiques, vous avez droit à de l’aide et du soutien.

Le fait d’avoir une déficience fonctionnelle n’affecte pas vos chances d’obtenir un permis de séjour.

Vous pouvez également avoir droit à une solution d’hébergement qui soit adaptée à vos besoins. Contactez le service d’accueil de l’Office national suédois des migrations pour savoir quelles formes d’aide et de soutien peuvent vous être proposées.

Si vous avez obtenu un permis de séjour en application de la directive européenne sur la protection temporaire pour les réfugiés, vous ne relevez pas des dispositions de la LSS (loi sur le soutien et le service en cas de déficience fonctionnelle). Mais vous pouvez contacter votre commune de résidence et demander quelle aide elle peut vous offrir.

Plusieurs organisations apportent de l’aide et du soutien aux personnes qui ont une déficience fonctionnelle.

Des activités proches de chez vous

Il existe différentes activités pour les personnes nouvellement arrivées en Suède. Communes et associations organisent des activités dans le cadre desquelles vous pouvez rencontrer des gens et pratiquer le suédois. Il existe des activités qui vous permettent d’en savoir plus sur la société suédoise et le fonctionnement du marché du travail. D’autres activités peuvent avoir pour objectif d’améliorer sa santé.

Contactez les services municipaux ou consultez leur site web pour voir quelles sont les activités qui existent dans votre commune.

Si vous êtes victime de violences, d’exploitation ou de traite des êtres humains

Quand on est en fuite, certaines personnes peuvent profiter de la situation en donnant l’impression de vouloir aider. Les personnes en fuite risquent donc tout particulièrement d’être victimes de réseaux de traite d’êtres humains, d’exploitation et d’autres formes de violence.

Si quelqu’un se propose de payer votre voyage, de prendre en charge votre hébergement ou de vous trouver un travail, pensez à :

  • Ne jamais donner votre passeport, d’autres documents importants ou votre téléphone.
  • Demandez leur identité à tous ceux qui disent vouloir vous aider.
  • Faites en sorte de connaître les destinations et les coordonnées des personnes responsables de l’organisation des voyages. Gardez une trace de toutes les informations que vous obtenez.
  • Informez quelqu’un en qui vous avez confiance de l’endroit où vous vous trouvez, de l’endroit où vous allez et du nom de la ou des personnes avec qui vous voyagez.
  • Vous avez droit à recevoir un salaire si vous travaillez en Suède. N’acceptez pas les offres qui consistent à vous demander de travailler en échange du gîte et du couvert ou d’autre chose.
  • Contactez les autorités suédoises. Enregistrez-vous auprès de l’Office national suédois des migrations.

Si vous êtes personnellement, ou si quelqu’un que vous connaissez est, victime de violences, demandez de l’aide. Vous pouvez signaler un délit ou un crime à la police ou lui remettre des informations en appelant le +46(0)77 114 14 00. En cas d’urgence, faites le 112.

Si vous-même êtes, ou quelqu’un que vous connaissez est, victime de menaces et de violences, vous pouvez appeler Kvinnofridslinjen, une permanence téléphonique dont la fonction est de venir en aide aux femmes victimes de violences physiques, psychologiques ou sexuelles. Cette permanence est ouverte 24h. sur 24 et 7 jours sur 7. L’appel est gratuit. Vous pouvez rester anonyme. Le numéro de téléphone à composer est le +46(0)20 50 50 50. La permanence téléphonique Kvinnofridslinjen a des interprètes qui couvrent de nombreuses langues.

Questions et réponses

Vous qui venez d’Ukraine, vous trouverez sur le site de l’Office national suédois des migrations les questions et les réponses les plus fréquentes au sujet de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire.

Non, ce n’est pas vrai. Vous pouvez commencer à travailler en Suède immédiatement après avoir obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire.

Si vous avez besoin d’aide pour rechercher du travail en Suède, vous pouvez vous inscrire à Arbetsförmedlingen. Les personnes inscrites à Arbetsförmedlingen peuvent bénéficier de certaines formes d’emplois aidés comme par exemple « nystartsjobb ».

Un « nystartsjobb » est une forme d’emploi qui permet à l’employeur qui vous embauche de recevoir une aide économique. Pour que l’employeur puisse en bénéficier, vous devez être inscrit(e) comme demandeur d’emploi à Arbetsförmedlingen depuis au moins six mois.

Si vous avez besoin d’un nouveau passeport ukrainien, vous devez contacter l’ambassade d’Ukraine en Suède (Stockholm). Vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone ou par courriel.

Non. Un permis de séjour obtenu en vertu de la directive sur la protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées n’est pas lié au fait que vous fassiez ou non des études en Suède. Le fait que votre enfant interrompe sa scolarité en Suède n’a pas de conséquences sur le permis de séjour.

Pour pouvoir conduire une voiture en Suède, vous devez avoir plus de 18 ans et être titulaire d’un permis de conduire.

Vous pouvez conduire en Suède avec votre permis de conduire ukrainien s’il est valide en Ukraine. Si la police vous interpelle, elle peut contacter les autorités ukrainiennes ou vous demander de montrer une pièce d’identité pour vérifier que votre permis de conduire est valide. Si votre permis de conduire n’est pas traduit, la police peut également vous demander de présenter une carte de permis de séjour valide (carte UT) pour prouver que vous avez obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire.

En Suède, ce sont les règles de circulation suédoises qui s’appliquent même si vous avez un permis de conduire étranger. Si vous enfreignez les règles de circulation suédoises, la police ou la Direction suédoise des transports peut vous retirer votre permis même si c’est un permis étranger.

Oui. Vous pouvez vendre votre voiture ukrainienne en Suède sans l’immatriculer. Dans ce cas-là, c’est le nouveau propriétaire de la voiture qui pourra faire les démarches nécessaires pour l’immatriculer.

Si vous avez besoin de conseils juridiques, vous pouvez contacter un juriste spécialiste des questions de migration. Ces spécialistes ont une connaissance approfondie des lois et des règles qui s’appliquent aux réfugiés ukrainiens.

Une section spéciale de la police suédoise enquête sur les crimes de guerre qui peuvent avoir eu lieu pendant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ses agents veulent entrer en contact avec ceux ou celles d’entre vous qui ont été exposé(e)s, ou qui ont vu des civils être victimes d’une attaque armée ou d’actes de violences en Ukraine après le 24 février 2022.

Pour entrer en contact avec le personnel de cette section, envoyez un e-mail à registrator.kansli@polisen.se et marquez votre message de la mention ”till gruppen för utredning av krigsbrott” ou appelez le centre de contact de la police au +46 77-114 14 00.

Informationsverige.se est un site qui présente en plusieurs langues des informations sur la société suédoise. Le site est géré par les préfectures de région, sur mandat du gouvernement suédois.

Si vous avez des questions sur le fonctionnement de la société suédoise ou, par exemple, sur les démarches à effectuer pour demander l'asile, vous devez vous adresser à l'administration publique qui en a la responsabilité. Vous pouvez également contacter un bureau de service public.

Dans certaines communes, il existe également des bureaux de citoyens (medborgarkontor) qui peuvent répondre à vos questions.

Veuillez noter qu’une partie des informations publiées sur certaines pages sont des informations générales. Cela signifie qu’elles ne s’appliquent donc peut-être pas à vous qui avez obtenu un permis de séjour dans le cadre de la directive européenne relative à l’octroi d’une protection temporaire.