Santé publique

Dernière mise à jour : le 27-6-2019

Ici, vous en apprendrez davantage sur les règles qui s'appliquent à ceux qui ont une formation dans les professions de la santé.

Les professions du secteur de la santé sont généralement réglementées. Cela signifie par exemple qu'un médecin, une infirmière ou un dentiste possédant un diplôme étranger doit obtenir une autorisation d'exercer suédoise. C'est la Direction nationale de la santé et des affaires sociales qui délivre l'autorisation.

Évaluation d'un examen étranger

Les personnes qui ont fait leurs études en dehors de l'UE et de l'EEE et veulent travailler dans le secteur de la santé en Suède ont, dans certains cas, besoin d'une autorisation d'exercer pour pratiquer leur profession. Cette autorisation est délivrée par la Direction nationale de la santé et des affaires sociales pour les 21 professions réglementées du secteur de la santé. Pour que vous puissiez obtenir votre autorisation d'exercer, la Direction nationale de la santé et des affaires sociales doit commencer par examiner la formation que vous avez suivie à l'étranger. Cet examen a pour but de déterminer si cette formation est comparable à celle qui est dispensée en Suède, en termes de niveau, de durée et de contenu. Vous devrez ensuite passer un test de connaissances pour montrer vos connaissances du métier. Si vous réussissez le test, vous devrez ensuite suivre un cours sur le cadre réglementaire suédois pour connaître les dispositions législatives, réglementaires et administratives en vigueur dans le système de santé suédois. Vous deviez également effectuer un stage pratique pour faire la preuve de votre compétence et de votre aptitude à exercer la profession. Vous devrez également apprendre le suédois. Vous trouverez plus d'informations sur le site de la Direction nationale de la santé et des affaires sociales.

Formation complémentaire

Il existe des compléments de formations pour les personnes ayant une formation d'un autre pays. Les formations donnent droit à l'aide aux études, elles durent 1-2 ans et s'adressent entre autres aux médecins, dentistes, infirmiers ou pharmaciens.​