La société

Dernière mise à jour : le 6-9-2018

La Suède est une démocratie. Cela signifie que le pouvoir trouve sa légitimité dans le peuple. Le peuple dirige en choisissant des partis ou des personnes qui sont alors légitimes pour prendre des décisions importantes. Les personnes choisies sont appelées politiciens. Ils prennent des décisions au parlement, dans les conseils généraux et dans les conseils municipaux.

Les fondements de la société suédoise

  • Liberté d'expression et liberté de la presse - Tout le monde doit pouvoir exprimer ses pensées, ses opinions et ses sentiments par la parole et par l'écrit.
  • Liberté d'association - Tout le monde a le droit d'adhérer ou de créer une association.
  • Liberté de religion ou liberté de croyance - Tout le monde a le droit de décider librement de pratiquer ou non une religion. La liberté de religion est considérée comme un des droits de l'homme.
  • La sécurité juridique - Tous les gens sont égaux devant la loi. Une personne doit être considérée comme innocente jusqu'à ce qu'elle ait été condamnée par un tribunal.

La Suède est dirigée à trois niveaux : l'état, les régions et les communes

Niveau national (parlement et gouvernement)

  • Le parlement (Riksdag) a le pouvoir de légiférer (adopter des lois).
  • Le Riksdag représente le peuple au niveau national.
  • Le gouvernement dirige la Suède en veillant à ce que les décisions du Riksdag deviennent réalité et en proposant des idées de nouvelles lois et de modifications de lois existantes.
  • Pour l'aider dans son travail, le gouvernement dispose de services gouvernementaux et d'environ 350 agences et administrations publiques.

Niveau régional (conseils généraux, régions et comtés)

  • La Suède est divisée en 21 comtés. Dans chaque comté, une autorité représente l'état, la préfecture.
  • Il y a 20 conseils généraux. Le conseil général est géré par des élus, choisis directement par le peuple. Les conseils généraux ont pour tâche principale d'organiser les soins de santé.
  • Les comtés et les conseils généraux couvrent les mêmes zones géographiques et on les voit habituellement comme représentant le niveau régional. L'organe suprême de décision est l'assemblée plénière du conseil général ou du conseil régional. C'est la loi de décentralisation qui régit le travail des conseils généraux.

Niveau local (communes)

  • La Suède compte 290 communes (ou municipalités).
  • Les communes sont responsables de la plupart des services publics du quotidien, comme par exemple, le préscolaire, le scolaire, les services sociaux et les soins aux personnes âgées.
  • Les communes sont dirigées par des élus, choisis directement par le peuple. Le plus haut organe de décision est l'assemblée plénière du conseil municipal.
  • C'est la loi de décentralisation qui régit le travail des communes.

Niveau européen (UE)

  • La Suède doit se conformer aux règles de l'UE et contribue à la création de nouvelles règles.
  • Le gouvernement représente la Suède au Conseil européen et au Conseil de l'Union européenne (souvent appelé le Conseil des ministres ou le Conseil).