Si la famille a besoin de soutien

Dernière mise à jour : le 5-10-2021

À propos de la Suède - Pour s’orienter dans la société suédoise.

Toutes les familles, tous les parents et tous les enfants ont parfois besoin d’aide et de soutien. Il peut s’agir du soutien d’amis, de membres de la famille ou de l’aide du système de santé. Il peut également s’agir de soutien des services sociaux pour trouver des solutions à des conflits familiaux. C’est toujours une bonne idée de demander du soutien et de l’aide quand on en a besoin.

Image illustrée d’un père préoccupé qui pense à un jeune et à l’alcool, d’un enfant triste et d’enfants dans une salle de classe.

Ce texte traite de différents types de soutien aux familles, aux parents et aux enfants qui existent en Suède. Vous en saurez plus sur les centres familiaux (familjecentraler), le conseil familial (familjerådgivning) et les groupes de parents (föräldragrupper). Ce texte traite également des possibilités de soutien financier aux familles et du soutien aux enfants et aux jeunes handicapés.

  • Le droit à une vie de famille

    Les enfants ont des droits spéciaux et il est de la responsabilité de la société de veiller à ce que ces droits soient une réalité. Tous les enfants ont les mêmes droits et ils sont tous égaux. Aucun enfant ne doit faire l’objet de quelque discrimination que ce soit.

    Les droits de l’enfant sont définis par la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant, également appelée Convention internationale des droits de l'enfant ou désignée par ses acronymes, CIDE ou CDE. La CIDE stipule notamment que tous les enfants ont le droit de grandir dans la sécurité et que l’intérêt supérieur des enfants doit toujours être pris en compte lorsque des décisions qui les concernent doivent être prises. Elle dit également que les enfants doivent être protégés de la guerre et de la maladie et que l’opinion de l’enfant doit être respectée.

Le développement de l'enfant

Les enfants passent par de nombreuses périodes de développement. Tous les enfants sont différents et se développent de manière différentes. Leur développement est plus ou moins rapide à différentes périodes. Les enfants peuvent aussi avoir des besoins différents à des âges différents.

Il est courant que les parents (ou les détenteurs de l'autorité parentale) aient de nombreuses questions sur le développement de leur enfant. Si vous avez besoin de conseils ou si vous avez des questions sur le développement de votre enfant, vous pouvez demander de l'aide et du soutien.

Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire :

  • Parlez à vos amis et à des membres de votre famille.
  • Si l'enfant n'a pas encore commencé l'école, vous pouvez vous adresser au Centre de suivi pédiatrique (BVC).
  • Vous pouvez aussi parler au personnel de l'école maternelle ou de la crèche, si votre enfant n'a pas encore commencé l'école.
  • Si l'enfant a commencé l'école, adressez-vous au service de santé scolaire (elevhälsan).
  • Contactez un centre de santé (vårdcentral).
  • Prenez contact avec les services de la commune où vous habitez. Certaines communes offrent un soutien parental en groupe ou individuellement. Vous trouverez les informations à ce sujet sur le site de votre commune.
  • Consultez le site 1177.se. Vous y trouverez des informations sur le développement de l'enfant entre 0 et 18 ans. Sur 1177.se il y a aussi des informations sur l'évolution du rôle parent aux différents âges de l'enfant.

Lorsque vous avez besoin de soutien et d'information dans votre rôle de parent

Il n'est pas toujours facile d'être un parent, le titulaire de l'autorité parentale ou une autre personne adulte importante dans la vie d'un enfant. C'est une responsabilité qui peut sembler lourde et solitaire. On peut parfois de sentir dépassé(e), fatigué(e) ou vulnérable. C'est un sentiment tout à fait normal. Ce n'est pas honteux d'avoir besoin de soutien, de conseils ou de confirmation de la part de quelqu'un d'autre.

Il est important de demander de l'aide et du soutien quand on en ressent le besoin. Il est souvent plus facile d'obtenir de l'aide pour résoudre ses problèmes si on la demande au moment où les difficultés commencent. Les parents qui se font aider rapidement peuvent éviter ainsi que l'enfant ait des problèmes sérieux plus tard dans la vie. Rechercher du soutien et oser dire que l'on a des problèmes, c'est prendre ses responsabilités en tant que parent.

Le soutien parental

Toutes les communes sont tenues d'offrir du soutien aux parents qui veulent des conseils, des idées et des suggestions en matière de parentalité. C'est ce qu'on appelle le soutien parental. En tant que parent, vous pouvez obtenir du soutien en groupe ou individuellement. La commune peut, par exemple, proposer des cours, des conseils par téléphone, des visites et d'autres types d'activités. Vous pouvez rester anonyme. Le soutien parental est gratuit.

Ici, vous pourrez en savoir plus sur les différentes formes de soutien qui existent pour les parents, les familles et les enfants :
  • 1177 Vårdguiden

    1177 Vårdguiden est un service proposé par les régions de Suède. Sur le site 1177.se, vous trouverez des informations sur la grossesse, l'accouchement et la parentalité. Vous y trouverez également des informations et des conseils sur la santé des enfants, les maladies, les services de santé, le développement et les droits. Les informations sont disponibles en plusieurs langues.

  • Centre de suivi de grossesse (Barnmorskemottagning ou BMM)

    Toute femme enceinte peut se rendre dans un BMM. Vous qui êtes enceinte y rencontrerez une sage-femme qui vous examinera pour voir comment vous allez et comment le fœtus se porte. Vous pourrez poser toutes les questions que vous avez sur votre grossesse et votre accouchement et obtenir l'aide et le soutien dont vous avez besoin. Il est également courant qu'un BMM organise des rencontres pour permettre à des futurs parents d'échanger les uns avec les autres.

  • Centre de suivi pédiatrique (BVC)

    Dans un BVC, vous pouvez, en tant que parent, obtenir du soutien et des conseils sur la santé et le développement de votre enfant. Vous pouvez, par exemple, y recevoir des conseils sur l'allaitement, le sommeil et les maladies.

    Si vous souhaitez parler à un(e) psychologue de votre rôle de parent, vous pouvez prendre contact avec le BVC, le BMM ou un centre de santé.

  • Centre familial (Familjecentral)

    Dans de nombreuses communes, il existe des centres familiaux qui regroupe des activités destinées aux parents et aux enfants. Un centre familial se compose d'un Centre de suivi de grossesse (Barnmorskemottagning ou BMM), d'un Centre de suivi pédiatrique (BVC), d'une école maternelle ouverte (c'est-à-dire un lieu de rencontre pour les parents en congé parental et leurs enfants) et d'un bureau des services sociaux. Les centres familiaux organisent souvent des cours de soutien parental ou d'autres activités pour les enfants et les parents. Vous pouvez y poser des questions sur tout ce qui concerne les enfants, la parentalité et les relations. Les centres familiaux sont ouverts à toutes les familles et les activités qu'ils proposent sont facultatives. Tout y est gratuit.

    Pour savoir s'il y a un centre familial près de chez vous, demandez au personnel de votre BVC, de l'école maternelle ou de la crèche, de l'école ou de la bibliothèque. Vous pouvez également rechercher vous-même sur Internet en écrivant « familjecentral » et le nom de la commune ou de l'arrondissement où vous habitez.

  • Conseil familial (familjerådgivning)

    Toutes les communes ont des services de conseil familial. Le conseil familial offre aide et soutien aux couples et aux familles. Il peut s'agir de couples qui veulent des conseils pour améliorer leur relation et continuer à vivre ensemble ou, au contraire, de couples qui veulent se séparer ou au sein duquel l'un des deux veut se séparer. Vous pouvez être mariés ou en union libre. Il peut également s'agir de couples ou de parents qui veulent de l'aide et du soutien dans leur rôle de parents. Un service de conseil familial vous donne la possibilité de parler à un(e) conseiller/ère familial(e) qui vous aidera à trouver des solutions à vos problèmes. Vous trouverez des informations à ce sujet sur le site de votre commune.

    Dans certaines communes, il y a également des conseillers/ères spécialisé(e)s sur les questions liées à la parentalité. Vous pouvez poser des questions sur votre rôle de parent et obtenir de l'aide et du soutien.

  • École maternelle ouverte

    Une école maternelle ouverte est un lieu de rencontre pour les parents et les enfants. C'est gratuit. Vous n'avez pas besoin de vous inscrire à l'avance. On peut venir à l'école maternelle ouverte pour que son enfant puisse jouer avec d'autres enfants. En tant que parent, vous pouvez également obtenir de l'aide et du soutien dans votre rôle parental et faire la connaissance d'autres familles qui vivent dans votre quartier.

    Les écoles maternelles ouvertes peuvent être gérées par les communes ou par des associations. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur le site de votre commune. Vous pouvez également rechercher vous-même sur Internet en écrivant « öppen förskola » et le nom de la commune ou de l'arrondissement où vous habitez.

  • Groupe de parents

    Les communes organisent souvent des groupes de parents. Un groupe de parents est un groupe où vous pouvez, en tant que parent, rencontrer d'autres parents et partager vos expériences et vos connaissances. De nombreuses communes proposent aujourd'hui des groupes de parents virtuels auxquels vous pouvez participer via votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

    Il peut y avoir des groupes de parents au sein de différentes structures : un Centre de suivi de grossesse (BMM), une école maternelle ouverte ou une association.

  • Les services sociaux

    Toutes les communes de Suède ont des services sociaux. Les personnes qui y travaillent sont des travailleurs sociaux, ou « socionomer » en suédois, qui ont des connaissances particulières sur les besoins des enfants. Leur tâche est de s'assurer que tous les enfants vont bien et grandissent dans un environnement sûr et sain. En tant que parent, vous pouvez obtenir le soutien des services sociaux dans votre rôle parental, dans un cadre individuel et en groupe.

  • Organisations et associations

    Il existe de nombreuses organisations et associations où, en tant que parent, vous pouvez trouver du soutien et rencontrer d'autres parents. Par exemple, il existe des associations sportives et culturelles. Il existe également des associations autour des questions relatives à la santé mentale, telles que des associations pour les parents d'enfants autistes. Il existe également des organisations qui travaillent pour les droits de l'enfant, comme Bris et Rädda Barnen. Des associations d'éducation populaire, des communautés religieuses et des églises peuvent aussi offrir un soutien.

    Bris peut aussi apporter une aide aux adultes qui s'inquiètent pour leurs enfants. Les adultes peuvent appeler Bris au 077-150 50 50.

  • Questions pour la réflexion

    Les parents peuvent obtenir différentes formes d'aide et de soutien. Si vous êtes parent/titulaire de l'autorité parentale, quelle serait la forme d'aide qui vous conviendrait ?

L'assistance financière aux familles

Il existe différentes formes d'aide financière et d'allocation destinées aux parents/titulaires de l'autorité parentale. Il faut répondre à certaines critères pour avoir droit à une aide financière ou une allocation.

Soutien des enfants et adolescent(e)s atteint(e)s de déficience fonctionnelle

Les enfants présentant une ou plusieurs déficiences fonctionnelles ont droit au soutien de la société. La plupart de ces soutiens doivent faire l'objet d'une demande du parent/titulaire de l'autorité parentale.

Le soutien accordé dépend de la déficience fonctionnelle de l'enfant et de l'impact de cette déficience sur la vie quotidienne de l'enfant. C'est la commune ou la région où vous vivez qui décide des mesures de soutien qui peuvent être prises.

Il existe différents types de soutien. Par exemple, l'école doit apporter un soutien spécial aux enfants présentant une déficience fonctionnelle. Un élève peut, par exemple, avoir besoin de l'aide d'un(e) assistant(e).

Un enfant qui présente une déficience fonctionnelle lourde a droit de demander le soutien nécessaire pour lui permettre de vivre une vie aussi indépendante et d'aussi bonne qualité que possible. C'est ce que stipule la loi appelée Loi sur le soutien et le service à certaines personnes présentant une déficience fonctionnelle. On la désigne le plus souvent sous son nom abrégé, LSS.

Si vous avez un enfant avec une déficience fonctionnelle, vous pouvez demander à la fois une allocation de garde et une allocation de compensation des coûts excessifs. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet sur le site de l'Agence suédoise de la sécurité sociale (Försäkringskassan).

  • Questions pour la réflexion

    Pouvez-vous donner des exemples de différents types de soutien financier que les familles qui ont des enfants peuvent recevoir ?