Comment vivent les gens ?

Dernière mise à jour : le 21-9-2021

À propos de la Suède - Pour s’orienter dans la société suédoise.

Ce thème porte sur le logement en Suède. Il existe différentes formes de logements. On peut, par exemple, sous-louer une chambre, louer un appartement dans un immeuble ou être propriétaire de sa maison.

Vous trouverez des informations sur les différentes façons de se loger et comment trouver un logement. Vous obtiendrez des informations sur la pénurie actuelle de logements et la recrudescence des personnes sans-abri.

  • Le droit à un logement

    Tout le monde a droit à un logement. Le fait que vous ayez droit à un logement signifie que vous pouvez demander de l’aide pour obtenir une forme de logement si vous n’avez nulle part où habiter. La commune a la responsabilité de faire en sorte qu’il y ait des logements pour les gens qui habitent sur son territoire.

    Vous avez également le droit de déménager et de choisir où vous voulez vivre en Suède.

Vivre en Suède

La Suède est située dans le nord de l'Europe sur la partie orientale de la péninsule scandinave. On a l'habitude de regrouper la Suède, le Danemark, la Norvège, l'Islande et la Finlande sous la dénomination Pays nordiques. La Suède est un pays de grandes dimensions et de forme allongée. On distingue trois zones géographiques : Götaland au sud, Norrland au nord et Svealand entre les deux. La Suède est également divisée en 25 provinces, 21 régions et 290 communes.

La Suède compte actuellement environ 10 millions d'habitants. Environ quatre millions vivent dans et autour des trois plus grandes villes du pays : Stockholm, Göteborg et Malmö. Stockholm est la capitale de la Suède.

La nature du nord de la Suède est très différente de celle du sud. Au nord de la Suède, il y a des montagnes, des forêts et des lacs. Plusieurs des fleuves du Norrland sont utilisés pour produire de l'énergie hydraulique. Au centre du pays, c'est la forêt qui domine. Le sud est la région des plaines et de l'agriculture. Sur les côtes est et ouest, c'est le domaine des îles et des zones littorales. Les plus grandes îles sont Öland et Gotland qui se situent toutes les deux au large de la côte est, au sud de Stockholm. La plus haute montagne de Suède se trouve dans le nord de la Suède. Elle s'appelle le Kebnekaise et fait 2099 mètres de haut.

Voyager en Suède

La Suède a beaucoup de routes pour le transport par voiture et de chemins de fer pour les trains, surtout dans des zones où vivent beaucoup de gens. Il y a surtout des chemins de fer autour de Stockholm, de Göteborg et du sud de la Suède. Dans le nord de la Suède il est plus courant de voyager par bus ou avec sa propre voiture. Ceux qui veulent voyager loin peuvent prendre l'avion. La plupart des grandes villes ont un aèroport.

Dans la plupart des villes il y a des transports en commun accessible à tous.

Il peut s'agir par exemple de bus, de tramways, de métros et de ferries qui desservent différents arrêts dans les villes, ou de trains et d'autocars qui circulent entre les villes et dans les campagnes. Des vols domestiques relient également quelques villes en Suède. Des ferries desservent l'île de Gotland.

Pour prendre les transports en commun, il faut acheter un billet.

Différentes manières de se loger

En Suède, il existe différentes formes de logements. Vous pouvez louer ou acheter un appartement. Vous pouvez louer ou acheter une maison. Vous trouverez ici des informations sur les différents types de logement qui existent.

Une rue avec des voitures garées et des bâtiments de hauteurs et de couleurs différentes.

Photo: Misak Nalbandian

  • Logements en location

    Il existe dans toutes les communes de Suède des agences de logement locales qui proposent des appartements en location. Ces agences peuvent être privées ou municipales. Une agence de logement municipale est déclarée d'utilité publique. Quelqu'un qui habite dans un logement en location s'appelle un locataire (hyresgäst). Dans ce cas, vous louez (empruntez) l'appartement d'un propriétaire (bailleur), c'est-à-dire la société propriétaire du logement.

    Il peut être nécessaire de remettre un dépôt de garantie lorsqu'on loue un appartement. Ce dépôt est une somme d'argent que vous laissez en garantie au propriétaire de l'appartement pendant toute la durée de la location. Vous récupérerez votre argent quand vous partirez. Le propriétaire peut avoir le droit de garder l'argent si vous avez endommagé l'appartement ou si vous ne l'avez pas nettoyé quand vous avez déménagé.

    Quand vous louez un appartement, vous devez payer un loyer tous les mois.

  • Le logement coopératif

    Un logement coopératif est un logement pour lequel il faut payer un apport. Cela signifie que vous achetez une part dans l'asso­ciation qui possède l'immeuble (la maison). Vous devenez alors membre de l'association et vous avez le droit d'utiliser l'apparte­ment.

    Lorsque vous habitez un logement coopératif, vous payez une cotisation mensuelle à l'association. Si vous avez souscrit un emprunt pour cet appartement, vous devez aussi payer les intérêts et les amortissements à la banque.

    Il existe, dans les communes, des agents immobiliers et des agences de logement locaux qui publient les annonces d'appartements en vente. Les présentations de municipalités indiquent souvent les noms des sociétés immobilières locales. Il est également possible de rechercher soi-même les appartements coopératifs à vendre sur Internet.

  • Les maisons particulières

    En Suède, il possible d'acheter ou de louer une maison. Si vous désirez acheter une maison, les prix peuvent varier très fortement entre les grandes villes, les petites localités et les zones rurales. Il existe, dans chaque commune, des agences immobilières qui indiquent les objets en vente. Il est également possible d'acheter un terrain et d'y faire construire votre propre maison.

  • La sous-location

    La sous-location est fréquente en Suède. Cela signifie que le titulaire du bail principal vous sous-loue son appartement. Vous pouvez aussi sous-louer chez les propriétaires d'un appartement coopératif ou d'une maison.

    Si vous désirez sous-louer, il est important de savoir si le propriétaire a approuvé la sous-location.

    N'oubliez pas de signer un contrat si vous sous-louez. Si vous n'avez pas signé de contrat, vous pouvez être obligé de déménager si le détenteur du bail principal l'exige. Avant de signer un contrat, il est important de connaître vos droits en tant que sous-locataire.

    Attention à ne pas payer trop quand vous sous-louez un appartement ! Le loyer doit être raisonnable. Il existe des règles qui limitent le niveau du loyer autorisé. Si le loyer est beaucoup plus élevé que celui d'appartements similaires dans la même zone géographique, alors il est peut-être indûment cher.

    Si vous pensez que vous payez trop, vous pouvez le dire à votre bailleur. Si vous n'êtes pas d'accord sur le loyer, vous pouvez contacter la Commission de conciliation (Hyresnämnden). La Commission peut alors évaluer ce qui est un loyer raisonnable pour votre appartement.

  • Sous-louer une chambre

    Il est également possible de sous-louer une chambre dans l'appartement ou la maison d'une autre personne. Vous habitez alors avec la personne qui détient le bail principal ou qui possède la maison. Cela s'appelle sous-louer une chambre. Les règlements et le délai de préavis s'appliquent même lorsqu'il s'agit d'une sous-location de chambre. C'est pourquoi il faut signer un contrat lorsque vous désirez sous-louer une pièce chez quelqu'un.

  • Colocation ou habitat partagé

    La colocation ou l'habitat partagé, c'est quand plusieurs personnes habitent ensemble. Souvent, cela implique qu'elles partagent certaines choses. Mais une colocation peut être organisée de différentes façons. Souvent, vous avez votre propre chambre, mais vous partagez, par exemple, la cuisine et les toilettes avec les autres personnes qui vivent avec vous.

  • Baux sociaux

    Les baux sociaux sont des contrats de location concernant des logements destinés aux personnes qui ne peuvent pas trouver de logement par elles-mêmes. Il peut s'agir d'un hébergement temporaire pour des réfugiés nouvellement arrivés ou pour une famille endettée qui a des enfants en bas âge. Il peut également s'agir de logement de transition pour une personne sortant d'une période d'addiction ou de troubles mentaux.

    C'est la commune qui peut proposer un bail social. Il faut souvent remplir certaines conditions pour obtenir un bail social. Le logement n'est alors que temporaire. Le plus courant est qu'il prenne la forme d'un contrat de sous-location qui contient des conditions spéciales.

  • Questions pour la réflexion

    Connaissez-vous les sociétés qui proposent des logement en location dans votre commune ?

    Savez-vous ce qui signifient les termes taux d'intérêt et amortissement ? Si ce n'est pas le cas, savez-vous où trouver des informations à ce sujet ?

    À quoi faut-il penser quand on sous-loue un logement ?

    Avez-vous une expérience de la sous-location ?

Comment trouver un logement

Dans certaines communes, il est assez facile de trouver un logement ; dans d'autres, c'est plus difficile. Dans de nombreuses communes, un plus grand nombre d'appartements locatifs serait nécessaire.

Exemple : Miriam cherche un logement

Elle recherche un appartement. Plusieurs fois par semaine, elle consulte divers sites web qui publient des annonces de logement pour voir s'il y a des appartements disponibles. Dès qu'une annonce présente un appartement qui convient, Miriam se porte candidate. Plusieurs fois par semaine, elle vérifie sa boîte mail pour ne pas manquer une offre éventuelle. Elle le fait pour pouvoir accepter rapidement une offre qui lui serait faite avant que la proposition ne soit transmise à quelqu'un d'autre.

Rechercher un logement

Dans de nombreuses communes il existe une agence municipale de logement. L'agence municipale de logement possède généralement un site Internet où vous pouvez vous inscrire et rechercher des appartements libres.

Une fois inscrit, vous devez consultez le site souvent pour vérifier si de nouveaux appartements libres ont été ajoutés. Si vous voyez une annonce, vous pouvez faire une demande.

Une fois que la date de dépôt des dossiers de candidature pour un appartement a expiré, le bailleur sélectionne les personnes qui pourront venir le visiter. De nombreux bailleurs utilisent un système de listes d'attente dont le principe est que celui qui est inscrit depuis longtemps sur la liste a de plus grandes chances d'avoir un appartement. Lorsque vous avez visité, vous devez dire au bailleur si vous êtes ou non intéressé(e). Le bailleur vous contactera pour vous dire si vous avez obtenu l'appartement.

Une fois que vous vous êtes porté(e) candidat(e) pour un appartement donné, il est essentiel de vérifier fréquemment sa boîte mail pour ne pas manquer une offre. Si on vous fait une offre, vous devez accepter rapidement. Sinon, l'appartement peut aller à quelqu'un d'autre.

  • Questions pour la réflexion

    Avez-vous fait des demandes de logement par le biais de sites de différentes sociétés propriétaires de logements locatifs ?

    Dans quelles conditions peut-on faire une recherche de logement numérique ?

Conseils lorsque vous recherchez un appartement

Parfois, la recherche d'un appartement auprès d'une agence municipale de logement ne suffit pas. Il peut aussi être judicieux de contacter un bailleur directement. La plupart des grands bailleurs ont un site Internet sur lequel vous pouvez vous inscrire. Il est toujours bon aussi de faire jouer ses contacts, sa famille et ses amis pour obtenir des infos sur des appartements libres.

Une autre manière de s'y prendre peut être de mettre des mots dans les magasins, à la bibliothèque, dans les cages d'escalier ou dans tout autre endroit où se trouvent des panneaux d'affichage.

Vous pouvez également trouver des annonces d'appartements libres dans les différents quotidiens et sur Internet. Là, vous pouvez trouver des appartements que vous pouvez louer en sous-location, autrement dit pas directement avec le bailleur mais avec un autre locataire.

De nombreux sites publient des annonces de logement en sous-location. Vous pouvez à la fois répondre aux annonces des bailleurs et publier vos propres annonces informant que vous êtes à la recherche d'un logement. Vous pouvez également rechercher un logement sur les réseaux sociaux.

N'oubliez pas de toujours signer un contrat avec la personne à qui vous louez avant de payer quoi que ce soit pour l'appartement ou la chambre. Il est important de ne pas verser de dépôt de garantie à qui que ce soit avant que vous et le bailleur ayez signé un contrat. Sinon, vous risquez de perdre votre argent.

  • Questions pour la réflexion

    Y a-t-il des similitudes dans la façon de rechercher un logement en Suède par rapport au(x) pays où vous avez vécu ? Si oui, lesquelles ?

    À quoi faut-il penser quand on recherche un appartement ?

Est-ce que tout le monde a un toit ?
  • Trouver un logement en ville et autour des villes

    Dans et autour des grandes villes, il est très difficile de trouver des appartements locatifs. Il arrive souvent que certains quartiers de la ville soient tout particulièrement recherchés et il est alors très difficile d'y trouver des appartements à louer. Beaucoup choisissent de vivre dans les grandes villes. Dans ces villes, il y a donc beaucoup de candidats au logement, ce qui crée une grande concurrence. Il est courant de commencer soit par une colocation, soit par une sous-location. Il peut être plus facile de trouver un appartement en dehors des grandes villes. Le plus souvent, il existe de bonnes communications par bus pour par train pour ceux qui veulent pouvoir se rendre régulièrement dans l'agglomération la plus proche.

  • Pénurie de logements

    Dans le passé, l'État était plus impliqué dans la construction de logements. Maintenant, ce sont les communes qui décident où et quand on va construire. Les logements sont construits par des entreprises privées ou par des sociétés immobilières municipales.

    Les communes ont la responsabilité de faire en sorte que tous leurs habitants aient un toit. Elles ont, de plus, une responsabilité particulière pour certains groupes. Il s'agit de certaines personnes âgées, de certaines personnes handicapées, de certains nouveaux arrivants qui ont obtenu un permis de séjour et des enfants demandeurs d'asile qui sont arrivés en Suède sans leurs parents.

    Il y a une pénurie de logements dans beaucoup d'endroits en Suède. La raison de cette pénurie est que l'on ne construit pas assez alors que, pendant plusieurs années, la population a significativement augmenté. Beaucoup de choses affectent la construction de logements. D'une part, s'il y a des terrains constructibles et d'autre part, si les promoteurs immobiliers pensent qu'ils peuvent y gagner de l'argent.

    Les logements neufs ont souvent un loyer élevé, ce qui signifie que beaucoup n'ont pas les moyens d'y vivre. Cela implique que beaucoup de personnes qui ont besoin d'un logement doivent rechercher des constructions plus anciennes qui ont un loyer inférieur ou essayer de trouver une sous-location. Il est particulièrement difficile de trouver un logement si on n'a pas beaucoup d'argent, si on n'est sur une liste d'attente pour un appartement que depuis peu de temps ou si on n'a pas de contacts susceptibles de donner des tuyaux intéressants.

    Le manque de logements entraîne la ségrégation, la surpopulation et l'exclusion. Cela peut également forcer les gens à rester longtemps dans des logements temporaires.

    Le nombre de personnes qui ont besoin de l'aide de la société pour trouver un logement a augmenté ces dernières années. Le nombre de baux sociaux relatifs à des logements loués par l'intermédiaire des services sociaux municipaux a donc également augmenté.

  • Ségrégation

    La ségrégation, c'est lorsque des gens vivent et travaillent séparés les unes des autres. Les gens peuvent être séparés à cause de leur niveau de revenus, de leurs origines ou de leur sexe. Cela a pour conséquence que les gens du même milieu vivent dans les mêmes quartiers, travaillent ensemble ou vont dans les mêmes écoles.

    Il existe deux types de ségrégation : la ségrégation relative au type de logement et la ségrégation relative au lieu de résidence.

    La ségrégation relative au type de logement a son origine dans le fait que différents types de logements sont plus courants dans différents quartiers. Par exemple, on trouvera plutôt des appartements locatifs dans une certaine partie de la ville et plutôt des maisons individuelles dans une autre. La ségrégation relative au lieu de résidence a son origine dans le fait que différents groupes de personnes ont tendance à s'installer dans des quartiers différents. Par exemple, ceux qui gagnent beaucoup d'argent choisissent plutôt tel quartier alors que ceux qui ne gagnent pas beaucoup habitent dans un autre. Le lieu de résidence peut avoir une influence sur les opportunités que la vie peut offrir. Cela peut, par exemple, avoir des conséquences sur les possibilités de trouver un emploi ou d'aller dans une bonne école. Au sein d'une même ville, l'espérance de vie peut varier de plusieurs années en fonction de l'endroit où l'on vit.

    Collage qui montre plusieurs grands immeubles en béton d’un côté et des villas aux façades en bois de l’autre.
  • Vivre à l’étroit

    Le manque de logements oblige certains à vivre dans des logements trop exigus. C'est surtout dans certains quartiers que c'est le cas. Vivre à l'étroit est une réalité plus fréquente pour les jeunes adultes, pour les personnes nées à l'étranger et surtout pour les personnes qui n'ont pas beaucoup d'argent. Habiter un logement exigu affecte les gens de différentes façons. Par exemple, cela peut affecter la capacité des enfants à faire leur devoirs dans un environnement calme.

  • L’exclusion liée au logement

    Se retrouver sans domicile fixe peut arriver pour différentes raisons. Pour certaines personnes, cela peut être lié à des problèmes d'addiction. Pour d'autres, à des troubles psychologiques, à un divorce, à la séparation d'un partenaire violent ou à une expulsion du domicile.

    Ne pas avoir de domicile fixe peut aussi avoir des causes complètement différentes, comme la pénurie de logements abordables ou les conditions de ressources trop élevées fixées par les bailleurs.

    En Suède, la Direction nationale de la santé et des affaires sociales (Socialstyrelsen) est chargée de surveiller le développement de l'exclusion liée au logement. Socialstyrelsen est une autorité publique. Selon Socialstyrelsen, sont considérés comme sans-abri les personnes qui dorment dans la rue, mais aussi celles qui vivent temporairement et sans contrat avec leur famille ou une connaissance.

    Les services sociaux (Socialtjänsten) de la commune s'emploient à aider les sans-abris de différentes façons. Par exemple, en leur proposant des solutions d'hébergement temporaire, des places en hébergement d'urgence ou en subventionnant leur hébergement dans des auberges de jeunesse.

  • Éviter de se retrouver sans logement

    Si vous ne payez pas le loyer, votre bailleur est en droit de résilier votre contrat. Vous ne pouvez donc pas rester dans l'appartement. C'est ce qu'on appelle être expulsé. Si vous êtes expulsé(e) de votre logement, cela peut devenir très difficile d'en trouver un autre. C'est l'Agence nationale de recouvrement forcé (Kronofogdemyndigheten) qui a la responsabilité de faire procéder à l'expulsion des personnes qui doivent l'être. On utilise souvent le nom abrégé de l'Agence, à savoir Kronofogden.

    En tant que locataire, vous avez la responsabilité de demander de l'aide si vous ne pouvez pas payer votre loyer. Si vous n'êtes pas en mesure de payer votre loyer ou si vous risquez d'être expulsé(e), vous pouvez prendre contact avec les services sociaux. Les services sociaux peuvent vous conseiller et vous aider à augmenter vos chances de conserver votre logement.

    En Suède, la société a la responsabilité d'aider les personnes menacées d'expulsion. Les services sociaux, le bailleur et Kronofogden doivent travailler ensemble et tout faire pour éviter que quelqu'un ne soit expulsé. Il peut s'agir, par exemple, de contacter le ou la locataire plus tôt pour lui offrir un soutien. Il est également important que le bailleur vous donne, en tant que locataire, des informations sur les droits et les obligations qui sont les vôtres lorsque vous louez un logement.