La recherche d’emploi

Dernière mise à jour : le 7-10-2021

À propos de la Suède - Pour s’orienter dans la société suédoise.

Ce texte traite de la recherche d’emploi. Rechercher un emploi peut être difficile et prendre beaucoup de temps. Vous savez que vous voulez un emploi, mais vous ne savez peut-être pas ce que vous voulez ou quel type de travail vous pouvez avoir. Où trouver un emploi vacant et comment postuler ? Peut-être avez-vous de l’expérience dans un domaine dans lequel vous souhaitez continuer à travailler ? Ou peut-être voulez-vous travailler avec quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant ?

Dans ce texte, vous apprendrez comment postuler à un emploi et à quelle aide vous pouvez prétendre dans le cadre de votre recherche d’emploi.

  • Le droit au travail

    Tout le monde a droit à un travail. C’est-à-dire le droit de ne pas être exclu(e) de la vie professionnelle. L’endroit d’où vous venez, votre sexe ou votre âge ne doivent pas affecter vos chances de travailler.

    Plusieurs droits sont associés au travail. Par exemple, le droit à des conditions de travail équitables, le droit à un salaire égal pour un travail égal et le droit d’adhérer à un syndicat. Vous avez également le droit au repos et aux loisirs.

    Les parents ont aussi le droit de pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle. Les enfants ont le droit d’être protégés contre l’exécution d’un travail qui leur serait préjudiciable ou qui empêcherait leur développement et leur scolarité.

Arbetsförmedlingen

Arbetsförmedlingen est une administration dont la mission est de contribuer au bon fonctionnement du marché du travail. Arbetsförmedlingen aide les demandeurs d’emploi à trouver un emploi et les employeurs à trouver de nouveaux employés.

Le logo d’Arbetsförmedlingen (l’Agence suédoise pour l’emploi).
  • Questions pour la réflexion

    Comment les gens font-ils pour trouver un emploi dans le ou les pays où vous avez vécu auparavant ?

    Avez-vous l’expérience de quelque chose qui ressemble à l'Agence suédoise pour l'emploi ?

Vous pouvez rechercher du travail de différentes façons :

  • Vous pouvez consulter la Banque de l’emploi (Platsbanken) sur le site d’Arbetsförmedlingen et chercher du travail parmi les annonces de postes vacants qui y sont recensées.
  • Vous pouvez contacter les agences d'intérim. Une agence d'intérim loue de la main d'œuvre à différentes entreprises.
  • Vous pouvez contacter une société de recrutement. Une société de recrutement trouve des personnes pour le compte d'entreprises qui veulent embaucher.
  • Vous pouvez répondre aux annonces qui sont publiées dans les journaux ou sur Internet.
  • Vous pouvez prendre directement contact avec un employeur.
  • Vous pouvez demander aux gens que vous connaissez.
  • Questions pour la réflexion

    Avez-déjà consulté le site de l'Agence suédoise pour l'emploi ?

    Quels types d’emplois sont disponibles là où vous habitez ?

Les professions en Suède

Vous pouvez obtenir de l’aide auprès du service Hitta yrken (Trouver un métier) si vous ne savez pas quelle profession pourrait vous convenir ou si vous voulez savoir les conditions dans lesquelles votre profession s’exerce en Suède. Hitta yrken est un outil numérique développé par Arbetsförmedlingen.

Le service Hitta yrken offre des informations sur :

  • Ce que différentes professions signifient.
  • Les chances d'obtenir un emploi dans une profession particulière.
  • La formation et l'expérience demandées pour obtenir un emploi dans différentes professions.

Il y a aussi des films qui décrivent plusieurs de ces professions.

Le service Hitta yrken dispose d’une fonction de traduction automatique en différentes langues.

Faire une formation peut mener à un travail

Se former peut être un moyen d’augmenter ses chances de trouver un travail. Il existe plusieurs types de formation. Les écoles supérieures ou les universités permettent de se former à des professions telles que celles d’enseignant, de médecin ou d’infirmière.

Si vous avez déjà de l’expérience ou une formation dans une profession donnée, vous serez peut-être obligé(e) de compléter par une formation plus courte afin de pouvoir travailler dans ce domaine en Suède.

Dans les métiers où il y a un grand besoin de main d’œuvre, il existe une procédure accélérée, appelée ”snabbspår” . C’est une voie rapide vers le travail pour ceux qui ont déjà de l’expérience ou une formation dans une profession.

Il existe également des formations rapides d’adaptation au marché du travail. Il s’agit de formations professionnelles de courte durée qui concerne les métiers où il y a une pénurie de personnel qualifié.

Obtenez des attestations et des preuves de vos compétences

Si vous avez une formation ou une expérience de travail mais si vous n'avez pas la documentation et les papiers en attestant, vous pouvez valider vos compétences. Si vous validez vos compétences, vous pouvez raccourcir la durée de vos études plus et donc trouver un emploi plus rapidement.

Valider vos compétences signifie procéder à la description et à l'évaluation de vos expériences et de vos compétences. Le principe est de vous donner la possibilité de montrer vos connaissances à la fois pratiques et théoriques par le biais d'entretiens, de tests et d'épreuves pratiques.

Arbetsförmedlingen peut vous aider à procéder à cette validation, à vous évaluer le niveau de votre compétence et à savoir si vous avez besoin d'une formation complémentaire pour pouvoir travailler dans un métier donné.

Arbetsförmedlingen procède à la documentation de votre validation, soit par une attestation de compétence ou par un diplôme de compétence.

Évaluation de formations étrangères

Si vous avez achevé des études à l’étranger que ce soit de niveau deuxième cycle de l’enseignement secondaire supérieur (c-à-d lycée), de niveau post-baccalauréat, de niveau universitaire ou dans le cadre de l’enseignement professionnel, vous pouvez faire évaluer cette formation par le Conseil suédois de l’enseignement supérieur. Cette évaluation est gratuite.

Certains métiers sont réglés par la loi suédoise dans laquelle il y a des règles pour ce qu'il faut pour travailler dans certains métiers, par exemple un diplôme ou une license. Pour travailler avec un tel métier vous devez faire une demande d'autorisation auprès de l'autorité responsable pour ce métier-là. Pour certaines professions médicales comme celle de médecin ou d'infirmière, c'est l'Office national de la santé et de la protection sociale et pour les métiers d'école, c'est l'Agence nationale de l'éducation.

Exemple : Alireza a besoin d’une évaluation de ses études

Alireza est infirmier diplômé et a exercé à ce titre en Iran pendant dix ans. Il est arrivé en Suède il y a un an et veut maintenant travailler ici dans le même domaine. Pour pouvoir le faire, il doit obtenir l’autorisation d’exercer en Suède en tant qu’infirmier.

Alireza contacte la Direction nationale de la santé et des affaires sociales (Socialstyrelsen) pour faire valider les diplômes qu’il obtenus en Iran. La Direction nationale de la santé et des affaires sociales compare alors le contenu de la formation suivie en Iran par Alireza à celui de la formation d’infirmier en Suède pour voir si elles correspondent. Si sa formation est validée, il recevra une autorisation d’exercer et pourra postuler à un emploi d’infirmier en Suède. Si sa formation n’est pas validée telle quelle, il devra la compléter.

 

Traduction de résultats d'examens d'une éducation étrangère

Pour que vos diplômes étrangers puissent être évalués, ils doivent d’abord être traduits en suédois. Cette traduction doit être faite par un traducteur agréé. L'Agence suédoise pour l'emploi peut vous aider à faire traduire vos diplômes. Si vos diplômes sont en anglais, français, allemand, espagnol ou dans une des langues nordiques, ils n’ont pas besoin d’être traduits.

Si vos capacités fonctionnelles sont réduites, ou si vous êtes malade ou blessé

Si une réduction de certaines de vos capacités fonctionnelles vous affecte physiquement ou psychiquement, cela s'appelle une déficience ou un handicap. Cela peut signifier que vous avez besoin d'un dispositif ou d'un soutien particulier pour pouvoir fonctionner dans votre vie quotidienne ou au travail.

Voici des exemples de différentes situations qui peuvent affecter votre capacité à travailler ou à étudier :

  • Si vous avez des problèmes de vision, par exemple, s'il vous est difficile de reconnaître les gens de loin ou de lire un texte écrit en petits caractères.
  • Si vous avez des problèmes d'audition, par exemple, si vous avez des difficultés à suivre une conversation ou si vous entendez des sons parasites dans votre oreille.
  • Si vous allez mal, par exemple, si vous éprouvez du stress, un sentiment d'abattement, des problèmes de sommeil, des difficultés de concentration et de mémoire ou si vous avez de la difficulté à apprendre.
  • Si vous ressentez des douleurs corporelles, par exemple, s'il vous est difficile de vous asseoir, de vous tenir debout, de marcher ou d'utiliser les bras et les mains.
  • Si vous avez des difficultés au sein de votre famille dues, par exemple, à une consommation de drogue ou d'alcool, à la maladie d'un proche ou à des violences domestiques.

Soutien pour participer aux activités organisées par Arbetsförmedlingen

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, il est important que vous puissiez participer aux activités qui peuvent vous mener à un emploi. Si vous informez l’Agence nationale pour l’emploi (Arbetsförmedlingen) du fait que vous avez une déficience fonctionnelle, ces activités peuvent être adaptées. Arbetsförmedlingen peut également vous donner la possibilité de bénéficier de mesures de soutien particulières sur le marché du travail.

Arbetsförmedlingen peut examiner avec vous le soutien ou l'adaptation dont vous avez besoin. Il y a à Arbetsförmedlingen des personnes qui connaissent bien différents handicaps et les diverses formes ou dispositifs de soutien qui existent. Ces personnes s'occuperont avec vous de trouver les solutions qui vous permettront de participer à des activités adaptées en fonction de vos capacités.

Dossiers de candidature

Quand vous posez votre candidature pour un poste, vous devez envoyer les papiers que réclame l’employeur. En général, ce dernier demande au candidat d'envoyer une lettre de motivation et un curriculum vitae (CV).

Lettre de candidature/lettre de motivation

Dans la lettre de candidature ou lettre de motivation, expliquez pourquoi cette entreprise ou ce poste vous intéresse. Dites aussi pourquoi vous convenez pour le poste. Il est important que la lettre de motivation soit écrite pour l’emploi pour lequel vous vous portez candidat.

La lettre ne doit pas être trop longue, une page (A4) suffit.

CV

Curriculum vitae est une expression latine signifiant « course de la vie ». Dans le CV, vous devez parler de votre expérience professionnelle, de votre formation et de vos autres compétences. Vous devez aussi en dire un peu sur votre personnalité.

Dans un CV, vous pouvez aussi indiquer brièvement ce que vous avez fait dans vos précédents emplois et le contenu de vos formations. Des notes et des certificats peuvent être fournis lors d'un entretien ou si un employeur les demande.

Candidature spontanée

Si vous voulez travailler sur un lieu de travail spécifique mais qu'il n'y a pas d'offres d'emploi, vous pouvez faire une candidature spontanée. Vous envoyez votre CV et une lettre de motivation où vous expliquez pourquoi vous voulez travailler à cet endroit spécifique et ce que vous savez bien faire.

Entretien d’embauche

Un entretien d’embauche est une conversation lors de laquelle un employeur interroge une personne qui cherche un emploi. Il y a quelques choses importantes à garder à l’esprit lorsque vous avez un entretien. Il est bon de se renseigner sur l’entreprise et bien réfléchir à ce que vous avez comme expériences qui vous permettrons de bien faire le travail. Vous pouvez par exemple chercher des informations sur Internet. Cela montre que vous êtes intéressé par le poste pour lequel vous postulez.

  • Questions pour la réflexion

    À quelles questions risquez-vous de devoir répondre ?

    Savez-vous comment vous préparer à un entretien d’embauche ?

Discrimination à l’embauche

Lorsque vous postulez pour un emploi, vous devez être traité(e) équitablement. Vous ne devez pas faire l’objet de discrimination lorsque vous présentez votre candidature à un emploi. C’est inscrit dans la loi. Malgré tout, des gens sont parfois victimes de discrimination lorsqu’ils cherchent du travail.

Ce qui constitue ou non une discrimination peut varier d’un cas à l’autre. Parfois, c’est au tribunal de trancher si tel ou tel comportement constitue ou non une discrimination. Voici deux cas de discrimination qui se sont réglés devant les tribunaux :

Exemple : Eva n’a pas obtenu le poste parce qu’elle était une femme

Eva avait postulé pour un emploi dans un magasin d’alimentation et a été invitée à passer un entretien d’embauche. Au cours de l’entretien, le manager lui a dit qu’elle ne pouvait pas obtenir le poste parce qu’elle était une femme. Le gestionnaire prétendait qu’il y aurait trop de parlotes s’il y avait trop de femmes dans l’entreprise. C’est donc un homme qui a obtenu le poste. Un tribunal a reconnu le magasin d’alimentation coupable de discrimination à l’égard d’Eva.

Exemple : Nadira ne voulait pas serrer les mains – on lui a refusé le poste

Nadira a postulé pour un emploi d’interprète et a été invitée à passer un entretien d’embauche. Lorsque Nadira est arrivée pour l’entretien, elle a salué le manager qui l’a reçue en plaçant une main sur sa poitrine. Elle ne voulait pas serrer la main de son interlocuteur parce que c’était un homme. Ensuite, le manager a alors mis fin à l’entretien en disant qu’une salutation qui faisait une différence entre les hommes et les femmes était offensante et pouvait mener à des conflits sur le lieu de travail. Un tribunal a jugé que le manager s’était rendu coupable de discrimination à l’égard de Nadira. Le tribunal a estimé que le manager ne pouvait pas exiger de Nadira qu’elle salue les gens de telle ou telle manière.

Si vous avez été victime de discrimination

Si vous estimez avoir été victime de discrimination, vous pouvez prendre contact avec une antenne de lutte contre la discrimination pour y demander des conseils et du soutien. Vous pouvez également vous adresser directement à l’Ombudsman de la discrimination (DO) pour lui remettre des informations ou déposer plainte.

Si vous êtes membre d’un syndicat, vous pouvez vous adresser à votre syndicat pour obtenir des conseils et de l’aide.