Les services sociaux dans votre vie quotidienne

Dernière mise à jour : le 7-10-2021

À propos de la Suède - Pour s’orienter dans la société suédoise.

Ce texte traite du rôle de ce que l’on appelle les services à la collectivité dans votre vie quotidienne. Les services à la collectivité, ce sont par exemple les services de santé, les soins aux personnes âgées et l’aide économique aux personnes qui sont dans l’incapacité de travailler.

Collage avec des images représentant de l’argent, une classe d’école, des routes, les services de santé et la prise en charge de personnes âgées.

Vous en saurez plus sur l’État-providence suédois et sur le fonctionnement de la protection sociale. Vous apprendrez également à quelle aide vous pouvez avoir droit si vous tombez malade et ne pouvez pas travailler ou si vous avez des enfants et devez être à la maison au lieu d’être à votre travail. Vous verrez également quels services à la collectivité votre commune peut offrir.

  • Le droit à un niveau de vie décent

    Tout le monde a droit à un niveau de vie décent. Cela signifie, par exemple, que vous avez le droit de recevoir ou de gagner suffisamment d’argent pour que vous et votre famille ayez une vie décente.

    Vous devez pouvoir acheter de la nourriture et des vêtements, avoir un logement et avoir les moyens de payer les soins médicaux dont vous et votre famille avez besoin. Si vous tombez malade ou si vous êtes au chômage, la société doit vous aider à vous assurer un niveau de vie décent. Les enfants ont droit à se sentir socialement protégés et bénéficier du niveau de vie nécessaire à leur développement.

Un État-providence qu’est-ce que c’est ?

Il y a des moments dans la vie où nous avons besoin de l’aide de la société. Nous pouvons tous tomber malade ou avoir un accident. Vous pouvez avoir besoin d’une opération ou être sur le point d’accoucher. Si vous souffrez d’une maladie grave, les soins peuvent coûter très cher. Si vous vous retrouvez au chômage, vous risquez de ne plus avoir assez pour payer la nourriture et le loyer. En Suède, nous avons voulu bâtir une société qui aide celui qui en a besoin.

En Suède, l’État a donc une grande responsabilité à assumer pour tous ceux qui vivent dans le pays. L’idée est de garantir à chacun(e) un revenu de base qui permette de bien vivre même en cas de chômage, de maladie ou de revenus insuffisants. Les pays qui ont choisi de financer une protection sociale de ce type avec l’argent des impôts sont ce que l’on appelle des États-providence.

Dans une société solidaire, il faut s’entraider. Ce qui peut être fait de différentes façons. Une façon de le faire est de payer solidairement pour financer ce dont tout le monde a besoin. C’est ce que nous faisons en payant des impôts. Toutes les personnes qui vivent en Suède doivent payer des impôts. Les entreprises aussi paient des impôts et des taxes. Par rapport à beaucoup d’autres pays, nous avons des impôts élevés en Suède parce que nous avons choisi de financer les écoles, les soins de santé et bien d’autres choses par l’impôt.

Les assurances sociales

Les assurances sociales sont un élément important du système de protection sociale suédois. Ce sont différentes allocations et prestations qui apportent une protection économique aux familles et aux enfants, aux personnes qui ont une déficience fonctionnelle, aux personnes âgées, aux malades et aux victimes d’accidents du travail. Presque toutes les personnes qui vivent ou travaillent en Suède peuvent bénéficier de la protection des assurances sociales. 

Il existe différents types d’assurances sociales. En voici quelques exemples :

  • Si vous êtes malade et que vous ne pouvez pas travailler, vous pouvez recevoir ce que l’on appelle des prestations de maladie. 
  • Si vous devez être à la maison pour vous occuper d’enfants en bas âge, vous pouvez recevoir une allocation parentale. 
  • Lorsque vous aurez atteint un âge auquel vous ne pouvez plus travailler, vous pouvez toucher une pension de retraite. 

Les assurances sociales relèvent de la compétence de l’Agence suédoise de la sécurité sociale (Försäkringskassan) et de l’Office suédois des pensions (Pensionsmyndigheten). l’Agence suédoise de la sécurité sociale décide de l’attribution et effectue le versement d’allocations aux familles avec enfants, aux malades et aux personnes ayant une déficience fonctionnelle. L’Office suédois des pensions verse les pensions de retraite et les soutiens financiers complémentaires aux personnes âgées. 

La première fois que vous demandez une allocation, l’Agence suédoise de la sécurité sociale examine votre demande pour voir si vous avez droit à cette allocation.

Exemple : Sarah a obtenu une aide financière quand elle a eu des problèmes de dos

Sarah est aide-soignante dans une résidence pour personnes âgées. C’est un travail parfois dur physiquement et Sarah a souvent mal au dos. Ses problèmes se sont aggravés et maintenant elle n’a plus la force de travailler autant. Cela lui fait trop mal. Sarah voit un médecin qui veut la mettre en congé de maladie. Cela signifie qu’elle doit arrêter de travailler pendant un certain temps pour se reposer. Mais cela lui fait perdre une partie de son salaire. Sarah contacte l’Agence suédoise de la sécurité sociale pour obtenir de l’aide. L’Agence suédoise de la sécurité sociale valide son congé de maladie et Sarah va recevoir une indemnisation pour les jours où elle ne travaillera pas. 

Voici quelques exemples d’allocations et de soutiens financiers que vous pouvez demander auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale :

  • Les allocations de logement

    Si vous avez de faibles revenus et que vous êtes enregistré(e) à l’état civil suédois, vous pouvez avoir droit à recevoir une aide de l’Agence suédoise de la sécurité sociale pour payer votre loyer. C’est ce qu’on appelle l’allocation logement. Si vous avez des enfants, vous avez le droit de demander une allocation logement. La question de savoir si vous avez ou non droit à l’allocation et, si oui, de quel montant elle sera dépend du nombre de personnes qui composent votre famille. Cela dépend également du montant du loyer et de ce que vous gagnez. Si vous avez entre 18 et 28 ans, vous pouvez également avoir droit à une allocation de logement.

    Il est important que vous informiez l’Agence suédoise de la sécurité sociale si quelque chose change dans votre situation, par exemple si vous trouvé un nouvel emploi, si vous avez un salaire plus élevé ou si vous partagez le logement avec quelqu’un. Si vous ne le faites pas, vous devrez peut-être rembourser une partie de l’argent que vous avez reçu.

  • Allocations et soutien aux parents

    Il y a des allocations pour vous qui êtes parent ou qui allez le devenir.

    • Vous avez le droit à des prestations de grossesse si vous êtes enceinte et si votre travail est lourd et que vous ne pouvez pas changer d’emploi.
    • Si vous venez d’avoir un enfant, vous avez droit à une allocation parentale ainsi qu’à une allocation parentale temporaire.

    L’allocation parentale est destinée à vous permettre de rester à la maison avec votre enfant au lieu de travailler, de chercher du travail ou d’étudier.

    • Vous pouvez recevoir une allocation parentale temporaire lorsque vous devez vous absenter de votre travail pour vous occuper d’un enfant malade. On utilise souvent l’abrégé suédois "vab" (vård av barn, c-à-d soin d’enfant).
    • Tous les parents reçoivent également des allocations familiales. Si vous avez plus d’un enfant, vous recevrez plus d’argent. C’est ce qu’on appelle un supplément familles nombreuses. Si vous et l’autre parent exercez conjointement l’autorité parentale sur les enfants, vous partagez l’allocation.
    • Si votre enfant a une déficience fonctionnelle, vous pouvez avoir droit à d’autres aides. Pour les parents d’enfants ayant une déficience fonctionnelle, il est possible de demander une allocation de garde (omvårdnadsbidrag) et une allocation supplémentaire (merkostnadsersättning) auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale.
  • Indemnités de maladie

    Vous pouvez avoir droit à une indemnisation si vous tombez malade et êtes incapable de travailler, de chercher du travail ou de vous occuper de votre enfant. Cela s’appelle prestations de maladie. Les prestations de maladie doivent compenser l’argent que vous auriez reçu si, par exemple, vous aviez travaillé, été en recherche d’emploi active ou pris soin de votre enfant. Si vous voulez toucher des prestations de maladie, vous devez vous déclarer malade et faire une demande de prestations de maladie auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale (Försäkringskassan). Si vous poursuivez des études et bénéficiez d’une aide aux études, vous pouvez demander à l’Agence suédoise de la sécurité sociale de ne pas verser votre aide aux études pendant que vous êtes malade.

    Les règles qui s’appliquent aux prestations de maladie sont différentes selon que vous êtes au chômage, que vous avez un emploi, que vous avez votre propre entreprise, que vous êtes en congé parental ou que vous étudiez.

    Lorsque vous présentez une demande de prestations de maladie, vous devez fournir un certificat médical indiquant pourquoi vous ne pouvez pas travailler, chercher du travail ou prendre soin de votre enfant. Il est courant que le médecin envoie votre certificat médical par voie électronique à l’Agence suédoise de la sécurité sociale après que vous l’avez consulté. Vous pouvez toujours demander à votre médecin comment cela fonctionne.

  • Pension de retraite

    La pension de retraite, c’est l’argent que vous toucherez quand vous serez plus âgé(e) et que vous ne travaillerez plus. Toute personne qui travaille et vit en Suède a droit à une pension. Le montant des pensions de retraite varie. Le montant que vous recevrez dépend, entre autres, du niveau de votre salaire et du nombre d’années que vous aurez travaillé. Chaque année de travail supplémentaire fait augmenter le montant de votre pension.

    L’Office suédois des pensions est une autorité publique. Sa responsabilité est de veiller à ce que chacun et chacune reçoive la pension de retraite à laquelle il ou elle a droit. Il existe différents types de pensions de retraite. L’Office suédois des pensions verse des pensions proportionnelles aux revenus, des pensions à prime et des pensions de garantie.

  • Soutien économique si vous avez une déficience fonctionnelle

    Si vos capacités fonctionnelles sont réduites, vous pouvez avoir droit à un soutien financier de la part de l'Agence suédoise de la sécurité sociale. Vous pouvez, par exemple, toucher de l'argent si vous :

    • avez besoin d'assistance dans votre vie quotidienne
    • ne pouvez pas travailler
    • avez besoin de dispositifs particuliers pour pouvoir travailler
    • voulez prolonger votre scolarité
    • avez besoin d'une véhicule adapté

Indemnités destinées aux personnes en recherche d’emploi

Il existe également différents types d’indemnités possibles quand on est en recherche d’emploi.

Allocation d’insertion

L’allocation d’insertion est une aide financière que vous pouvez recevoir lorsque vous participez au programme d’insertion. Lorsque vous êtes inscrit au programme d’insertion, vous demandez une allocation d’insertion auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale. Le plus simple est de faire votre demande en ligne sur le site de l’Agence suédoise de la sécurité sociale.

Soutien d’activité et allocation de développement

Si vous êtes au chômage et si vous participez à l’un des programmes de l'Agence suédoise pour l'emploi, vous pouvez recevoir de l’argent de l’Agence suédoise de la sécurité sociale. L’allocation que vous recevez est appelée soutien d’activité. C’est l'Agence suédoise pour l'emploi qui évalue si vous pouvez obtenir une place dans un programme. 

Caisse d’allocation chômage

On utilise souvent l’abréviation suédoise a-kassa pour parler d’une Caisse d’allocation chômage. Si vous êtes membre d’une caisse d’allocation chômage, vous pouvez, si vous êtes au chômage, recevoir de l’argent pendant que vous recherchez un nouvel emploi. Vous pouvez adhérer à différentes caisses d’allocation chômage. Certaines caisses de chômage sont réservées à une profession particulière. D’autres caisses d'allocation chômage sont ouvertes à tou(te)s, quel que soit son métier. Pour adhérer à une caisse d'allocation chômage, vous devez avoir travaillé en Suède. Pour avoir droit à recevoir de l’argent d’une caisse d'allocation chômage, il faut que votre situation réponde à certaines conditions. Vous-même devez également respecter certaines conditions pendant toute la période pendant laquelle vous demandez une allocation de chômage.

Comment demander des allocations et du soutien auprès de l’Agence suédoise de la sécurité sociale ?

L’Agence suédoise de la sécurité sociale verse différents types d’allocations auxquelles vous pouvez avoir droit. Certaines allocations sont générales et le même montant est versé à tout le monde, c’est le cas des allocations familiales.

Pour toutes les autres allocations, vous devez présenter une demande. Quand elle reçoit votre demande, l’Agence suédoise de la sécurité sociale l’examine pour voir si vous remplissez les conditions requises pour avoir droit à l’allocation que vous demandez.

Vous pouvez faire votre demande d’allocation en ligne sur le site de l’Agence suédoise de la sécurité sociale. Pour faire votre demande en ligne, vous devez avoir un e-ID. Si vous n’avez pas d’e-ID, des formulaires papier sont à votre disposition. Dans certains cas, vous devez appeler l’Agence suédoise de la sécurité sociale pour commander un formulaire papier. Dans d’autres cas, vous pouvez imprimer le formulaire à partir du site.

Si vous avez besoin d’aide pour faire votre demande, vous pouvez vous rendre dans un bureau de service. Le personnel pourra vous aider au sujet de toutes les questions qui touchent l’Agence suédoise de la sécurité sociale et même d’autres autorités publiques.

Si vous avez du mal à comprendre le suédois, vous avez le droit de demander à bénéficier de l’aide d’un(e) interprète lors de vos contacts avec l’Agence suédoise de la sécurité sociale et d’autres autorités publiques.

Beaucoup de choses peuvent impacter votre droit à recevoir une indemnité ou une allocation. Si vos revenus changent ou si votre situation de logement évolue, vous devez donc en informer l’Agence suédoise de la sécurité sociale. Vos revenus peuvent avoir augmenté ou baissé, votre loyer peut avoir changé, quelqu’un est venu vivre avec vous, vous vous êtes marié(e)... Il est important que l’Agence suédoise de la sécurité sociale en soit informée pour qu’elle puisse vous verser le niveau d’allocation auquel vous avez droit. Si vous recevez de l’argent auquel vous n’avez pas droit, vous serez obligé(e) de le rembourser à l’Agence suédoise de la sécurité sociale.

Si vous n’êtes pas satisfait(e) de la décision de l’Agence suédoise de la sécurité sociale

Si vous n’êtes pas satisfait(e) de la décision de l’Agence suédoise de la sécurité sociale, vous pouvez lui demander de reconsidérer sa décision. L’Agence suédoise de la sécurité sociale prendra connaissance de votre avis et réexaminera votre cas. Dans le cadre de son réexamen, l’Agence suédoise de la sécurité sociale prend en considération tout nouveau document éventuel ainsi que toutes les pièces qui étaient déjà dans le dossier.

Si vous n’êtes toujours pas satisfait(e) de la décision après son réexamen par l’Agence suédoise de la sécurité sociale, vous pouvez en faire appel auprès du tribunal administratif.

Sur le site de l’Agence suédoise de la sécurité sociale, vous trouverez des informations sur la marche à suivre pour demander le réexamen d’une décision et sur la procédure d’appel devant le tribunal administratif.

Voici comment fonctionne votre commune

Ce sont les communes qui ont la responsabilité de la plupart des services qui sont à la disposition des personnes qui y habitent. C’est par exemple la commune qui fait en sorte qu’il y ait de l’eau lorsqu’on ouvre le robinet à la maison et qu’il y ait des écoles pour les enfants. La commune veille également à ce que les personnes âgées et les malades puissent obtenir de l’aide lorsqu’ils ne peuvent pas se débrouiller eux-mêmes dans leur vie quotidienne.

Quand on vit en Suède, on habite dans une commune. En Suède, les communes décident elles-mêmes du niveau de l’impôt que les habitants doivent payer à la commune et de l’utilisation de l’argent. C’est ce qu’on appelle l’autonomie municipale.

Voici quelques-uns des domaines dont les municipalités sont responsables :

  • Garde d'enfants

    La garde d'enfants est un nom collectif pour l'activité pédagogique pour les enfants jeunes. La garde d'enfants comporte par exemple les maternelles, les crêches privées et les garderies.

    Si vous étudiez, travaillez, ou cherchez un emploi, vous avez le droit de déposer votre enfant dans une école maternelle de votre quartier. La maternelle est faite pour les enfants de un à cinq ans.

  • École primaire

    Dans toutes les municipalités, il existe des écoles municipales pour les enfants âgés de 6 à 16 ans. Il peut également y avoir des écoles indépendantes et des écoles entièrement privées. Si votre enfant est scolarisé dans une école privée, vous devez payer les frais de scolarité qui vous seront facturés par l’école. Les écoles municipales et les écoles indépendantes sont financées par les impôts.

  • Aide aux personnes âgées

    Les personnes âgées ont souvent besoin d'aide avec les aspects pratiques de la vie. Selon la loi suédoise les personnes âgées ont droit à une aide et un appui de la société.

    Beaucoup de personnes âgées veulent rester habiter dans leur logement. La commune peut leur fournir des soins et des services à domicile pour qu’elles puissent continuer à vivre chez elles. C’est ce qu’on appelle l’aide à domicile (hemtjänst). Vous pouvez demander à bénéficier d’une aide à domicile auprès de votre commune. Le coût qui reste à charge pour l’aide à domicile varie d’une commune à une autre. Vous pouvez également obtenir des équipements ou des appareils pour faciliter la vie quotidienne à la maison. Il peut s’agir d’un déambulateur, d’une cabine de douche plus grande ou de seuils plus bas entre les pièces.

    Si on ne parvient pas à continuer de vivre chez soi on peut changer de logement et en recevoir un qui est adapté aux personnes âgées. Il existe plusieurs types de logements pour personnes âgées où les personnes âgées peuvent habiter dans leur propre appartement. Dans ces logements il y a un personnel qui peut aider les personnes âgées en leur apportant un soin et des services tels que les repas et ménage.

Les services sociaux

Chaque commune a des services sociaux qui sont chargés de veiller à ce que chacun(e) de ses habitant(e)s reçoive le soutien et la protection dont il ou elle a besoin. Il peut s’agir de prise en charge, de soins de santé, de services, d’information, d’aide financière et d’autres formes d’aide.

Les services sociaux s’efforcent d’offrir différents types d’aide et de soutien à toutes les personnes en Suède, et notamment aux enfants et aux familles.

Il peut s’agir de familles qui n’ont pas assez d’argent. Il peut s’agir de personnes qui n’ont nulle part où vivre, qui ont des problèmes de toxicomanie ou qui sont exposées à des menaces et à de la violence. L’aide des services sociaux peut prendre la forme d’entretiens, de formation pour les parents, de personnes-ressources pour les jeunes ou pour toute la famille. Une personne-ressource est un peu comme un ami ou un proche supplémentaire avec qui parler ou trouver des choses amusantes à faire.

Si quelqu’un signale aux services sociaux qu’un enfant a une situation difficile à la maison, les services sociaux doivent ouvrir une enquête pour savoir ce qu’il en est.

Au bureau d’aide sociale, vous pouvez bénéficier :

  • De conseils et d’aide pour les jeunes et les familles avec enfant.
  • De conseils et d’aide si vous avez des problèmes d’alcoolisme ou de toxicomanie.
  • De conseils et d’aide sur l’emploi et les études.
  • Aide financière
  • Conseils et aide si vous êtes victime de violence.
  • Aide aux personnes âgées, par exemple aide à domicile.
  • Aide pour faire une demande de LSS.

Conseils et aide si vous êtes victime de violence

C’est la commune qui a la responsabilité de protéger les victimes de violences. Elle peut, par exemple, vous proposer un hébergement protégé. Les services sociaux doivent apporter un soutien et une assistance aux enfants, aux femmes et aux hommes qui vivent dans un contexte de violence familiale ou de violence et d’oppression liées à la culture de l’honneur.

La commune doit adapter son aide en fonction des besoins de chaque individu. Vous pouvez obtenir des aides différentes : conseil, entretien de gestion de crise, hébergement protégé, contact, aide financière, soutien pendant une procédure judiciaire, soutien pour vos contacts avec les autorités ou soutien dans son rôle de parent.

LSS, Loi sur le soutien et le service

La LSS est une loi. L’abréviation LSS signifie : La Loi sur le Soutien et le Service pour certaines déficiences fonctionnelles.

La loi dit que si vous avez une déficience fonctionnelle grave, vous avez le droit de demander un soutien pour vous permettre de vivre une vie aussi indépendante et d’aussi bonne qualité que possible. Le droit à une vie aussi indépendante et d’aussi bonne qualité que possible inclut, par exemple, la possibilité de travailler, d’étudier ou d’avoir une occupation valorisante.

Qui peut présenter une demande de LSS ?

  • Les personnes atteintes de trouble du développement, d’autisme ou de troubles analogues à l’autisme.
  • Les adultes qui ont été victimes de graves lésions cérébrales à la suite d’un accident ou d’une maladie.
  • Les personnes qui ont d’autres déficiences fonctionnelles majeures et qui ont besoin de beaucoup d’aide et de soutien pour avoir une vie de qualité. La loi LSS ne concerne pas les personnes dont les déficiences fonctionnelles sont causées par l’âge. 

C’est le plus souvent la commune qui a la responsabilité du suivi des dispositions prises dans le cadre de la loi LSS. La commune doit assurer le suivi des personnes susceptibles de faire l’objet de mesures LSS, avoir une connaissance des besoins en matière de soutien et de services et offrir autant de soutien et de services dont les personnes en ont besoin.

LSS inclut différents types d’aide pour apporter le soutien et les services nécessaires. Vous pouvez notamment obtenir les aides suivantes :

  • Conseils et autres soutiens personnalisés.
  • Assistance personnelle ou soutien financier pour la mettre en place. 
  • Guide pour les personnes aveugles et mal-voyantes.
  • Personne-ressource.

Le soutien peut venir de votre commune, de votre région ou de l’Agence suédoise de la sécurité sociale. Contactez votre commune pour obtenir des informations et des conseils au sujet de la LSS.

L'aide financière

L'aide financière est une aide que vous pouvez demander auprès des services sociaux de votre commune si vous avez des difficultés à subvenir à vos besoins. Vous pouvez obtenir une aide financière générale, appelée "försörjningsstöd" ou allocation de soutien. Vous pouvez également obtenir une aide financière pour d'autres dépenses nécessaires qui ne sont pas prises en compte par l'allocation de soutien, comme par exemple la crèche, les soins médicaux, les médicaments et les soins dentaires.

Si votre revenu ou votre situation en matière de logement change, il est important que vous en informiez les services sociaux, par exemple si vous avez un nouveau travail ou si vos revenus augmentent. Si vous oubliez d’en informer les services sociaux, vous courez le risque de recevoir de l’argent en trop. Et vous pouvez alors être obligé(e) de rembourser une partie de ce que vous avez reçu.

Service de transport (färdtjänst)

Si vous avez des difficultés à vous déplacer vous-même ou par les transports en commun réguliers (bus, trains, métro ou tram), vous pouvez obtenir un service de transport. Vous pourrez alors vous déplacer en taxi ou en mini-bus. Contactez votre commune pour savoir comment présenter une demande de service de transport.